fbpx
jeudi 21 novembre 2019
A VOIR

|

Une thèse éclaire le passé de Makemo

Publié le

Que sait-on de l’histoire de Makemo avant l’arrivée des premiers européens ? Floriant Prévost y répond dans sa thèse. Doctorant à l’université de Polynésie française, il a cherché à reconstituer le passé de l’atoll et le fonctionnement des aires linguistiques. Un choix porté notamment par la demande des Paumotu.

Publié le 04/11/2019 à 16:04 - Mise à jour le 05/11/2019 à 11:26
Lecture 2 minutes

Que sait-on de l’histoire de Makemo avant l’arrivée des premiers européens ? Floriant Prévost y répond dans sa thèse. Doctorant à l’université de Polynésie française, il a cherché à reconstituer le passé de l’atoll et le fonctionnement des aires linguistiques. Un choix porté notamment par la demande des Paumotu.

Des atolls “sans culture” ou “sans histoire” : c’est pour tordre le coup à ces impressions que Florian Prévost a choisi Makemo et ses îles environnantes. Il faut dire que le jeune homme y a rencontré sa femme, et qu’il vit sur place depuis plus de dix ans. De quoi simplifier le recueil d’informations. “C’était d’abord de l’enquête orale auprès des personnes qui sont encore capables de nous donner des informations sur la période pré-européenne, et surtout cela a été du recueil d’écrits à travers les puta tupuna par exemple, qui permettaient après de pouvoir reconstituer l’histoire des atolls que j’ai étudié” explique le doctorant à l’université de Polynésie française.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)
(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Avec Makemo pourtant, le doctorant sait qu’il risque de manquer de matières pour alimenter sa thèse. L’organisation des aires linguistiques, des chefferies et leur éventuelle unité politique lui permettra finalement d’écrire 700 pages. Un travail qu’il consacre aujourd’hui à la population de l’île : “Plus qu’un objectif scientifique, c’était vraiment une démarche pour aider ces personnes-là, parce qu’il y a une vraie demande à ce niveau, de pouvoir leur donner les clés pour mieux comprendre un peu leur passé. Quand on écoute les gens aujourd’hui aux Tuamotu, on a l’impression que ce sont des atolls sans histoire pré-européenne, que l’histoire a commencé avec l’arrivée des missionnaires etc.”.

Que deviennent les déchets des bateaux de plaisance ?

Sur terre ou sur la mer, le tri est un réflexe pour les éco-citoyens. Dans le cadre de la semaine de réduction des déchets, nous nous sommes intéressés aux marins qui ont choisi de vivre à bord d’un voilier. Souvent pointés du doigt et accusés de polluer les lagons, ils se défendent : ces gens de la mer prônent un mode de vie écolo.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Îles Samoa et Tonga : fermeture des écoles pour...

Toutes les crèches et écoles primaires publiques de l'archipel des Tonga ont été fermées dans le but de contenir l'épidémie de rougeole qui sévit dans le Pacifique Sud, a annoncé jeudi le gouvernement.

À la pêche aux trocas à Raiatea

La pêche aux trocas est ouverte depuis lundi à Raiatea et Taha'a, jusqu’au 6 décembre. Pour cette campagne de pêche, un quota de 155 tonnes a été octroyé à ces deux îles, dont 115 tonnes rien que pour Raiatea. Une aubaine pour les familles et les associations de l’île, car ce travail bien que difficile permet d’arrondir les fins de mois.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X