dimanche 16 mai 2021
A VOIR

|

Une semaine pour se réapproprier sa culture

Publié le

Publié le 02/12/2016 à 14:50 - Mise à jour le 02/12/2016 à 14:50
Lecture 2 minutes

Les palmes de cocotier remplacent le temps d’un atelier ludique, les cahiers et les crayons. Ces sixièmes apprennent les rudiments du tressage avec cette mama pour confectionner des couronnes de têtes. Certains ont le geste précis comme Nelanie. Elle apprécie les créations faites à la main. « Tu apprends plusieurs choses comme le tressage, il y a beaucoup d’artisans qui sont là pour exposer leur créations, bijoux, colliers et c’est très joli. »

Tanavae est l’un des rares de sa classe à bien maitriser les techniques.  Elles lui ont été transmises par son arrière grand-mère. « J’ai commencé à tresser, j’avais 6 ans, maintenant j’ai 11 ans et je continue. »

Cette semaine dédiée à la culture et aux langues a pour objectif de sensibiliser les élèves à l’intérêt du bilinguisme. Depuis cette année, le reo tahiti est obligatoire en 6e.  Ces collégiens ont appris de nouveaux mots pour préparer leur initiation.

Collégiens et lycéens mettent aussi la main à la pâte pour préparer le traditionnel kaaku… Dans la cour de l’établissement, la culture est mise en avant, mais peu d’élèves osent s’exprimer à voix haute, en  reo tahiti. Vahinerii et Victor sont au lycée, et ils sont fiers d’avoir choisi le tahitien comme langue vivante. Peu de leurs camarades le parlent avec eux. « Je trouve que c’est vraiment dommage pour eux de ne pas connaitre leur culture. » estime Victor.

Grace à des rencontres, et diverses manifestations comme la course de porteur de fruits, le lycée collège La Mennais veut encourager ses élèves à se plonger encore plus dans l’apprentissage de la culture polynésienne.

Rédaction Web avec Thomas Chabrol

infos coronavirus