samedi 5 décembre 2020
A VOIR

|

Une Polynésienne remporte le Prix des Collectivités d’outre-mer à un concours de poésie

Publié le

Rarahu Chin Ah You, élève au lycée polyvalent de Taaone, a remporté le Prix des Collectivités d'Outre-Mer à "Poésie en liberté", un concours international de poésie en langue française, ouvert aux étudiants, lycéens et apprentis.

Publié le 10/07/2019 à 14:41 - Mise à jour le 11/07/2019 à 13:00
Lecture < 1 min.

Rarahu Chin Ah You, élève au lycée polyvalent de Taaone, a remporté le Prix des Collectivités d'Outre-Mer à "Poésie en liberté", un concours international de poésie en langue française, ouvert aux étudiants, lycéens et apprentis.

Dans le cadre d’une séquence consacrée à la poésie, les élèves de 1ere ST2S1 ont participé au concours international « Poésie en liberté ». Ils devaient rédiger un texte révélant l’aspect poétique d’un objet du quotidien. Et c’est Rarahu Chin Ah You qui a eu le Prix Collectivités d’outre-mer. Elle a choisi de donner sa vision poétique d’une gomme. Son poème sera édité dans un recueil annuel de poésie qui contient les meilleurs poèmes reçus lors du concours.

La Gomme

Gloire à Toi, âme plate et sans Vie !
Car par ta grâce tu embellis nos mots,
Caresses nos paroles et Effaces nos péchés.
Glorifions ta splendide grandeur,
telle une déesse aussi pure et blanche que la neige,
telle une déesse aussi pure et blanche que la neige,
tout est remis à Zéro.
Gomme, gomme, gomme !
Ainsi tu délaisses nos péchés et pardonnes nos sottises.
Tu nous rappelles de ne pas refaire les mêmes erreurs
mais jamais nous n’écoutons.
De ta souplesse nous abusons, de nos erreurs nous apprenons.
Gomme et apprends ou Laisse et ignore !

Retrouvez le palmarès complet du concours ICI.

infos coronavirus

Covid-19 : le service de réanimation du CHPF soutenu par la réserve sanitaire

Depuis le début de la crise, des réservistes sanitaires de métropole effectuent des missions pour renforcer et soulager les équipes de soignants. 12 d’entre eux, spécialisés en réanimation sont arrivés sur le territoire jeudi dernier. Ils travaillent 24 heures sur 24 heure aux côtés des équipes du CHPF. Une mission sur la base du volontariat.