vendredi 30 juillet 2021
A VOIR

|

Une exposition et une collection de produits dérivés des œuvres de Titouan Lamazou en préparation

Publié le

Il exposera au Musée de Tahiti et des îles à la fin de l’année prochaine : l’artiste Titouan Lamazou est en Polynésie depuis le mois de janvier. Il a décidé d’établir son atelier dans la commune de Punaauia. Son exposition mettra en lumière l’ensemble des archipels de Polynésie. Parallèlement, l’artiste a également développé une collection issue de ses œuvres.

Publié le 30/11/2020 à 16:23 - Mise à jour le 30/11/2020 à 16:26
Lecture 3 minutes

Il exposera au Musée de Tahiti et des îles à la fin de l’année prochaine : l’artiste Titouan Lamazou est en Polynésie depuis le mois de janvier. Il a décidé d’établir son atelier dans la commune de Punaauia. Son exposition mettra en lumière l’ensemble des archipels de Polynésie. Parallèlement, l’artiste a également développé une collection issue de ses œuvres.

C’est dans une maison face au lagon, que Titouan Lamazou a posé ses valises. En février dernier, l’artiste décide de ne pas regagner Paris et établit son atelier dans la commune de Punaauia. Depuis, il a parcouru les archipels de Polynésie en vue de son exposition l’année prochaine : “J’ai été invité par le musée de Tahiti et des îles à réaliser une grande exposition l’année prochaine. (…) l’inspiration de cette exposition ce sont les archipels de la Polynésie française que j’avais déjà traités pour les Marquises en 2017-2018 pour une exposition au musée du Quai Branly et qui va être augmentée pour l’exposition au Musée de Tahiti et des îles en novembre l’année prochaine, qui être augmentée des autres archipels. Donc je suis allé dessiner, créer aux Tuamotu, aux Australes, aux îles Sous-le-Vent. Et là je vais bientôt partir au Gambier, pour rassembler tout un travail qui est essentiellement de peinture, peut-être éventuellement pour la première fois de sculpture puisque je suis un peu plus sédentaire que d’habitude.

Des Tuamotu, en passant par les Australes ou encore les îles sous le vent, l’artiste-navigateur a voyagé pour dessiner sur le thème des relations avec le vivant au passé et au présent. Titouan Lamazou ne perd pas non plus de vue son projet de bateau-atelier qui aurait dû voir le jour en cette fin d’année : “Il y a 30 ans quand j’ai remporté le premier Vendée Globe, j’avais annoncé ce projet d’un bateau atelier. Et effectivement quand vous vivez en Polynésie, le fait de se déplacer en bateau ce n’est pas complétement incongru. Et ce bateau accueillera à la fois des scientifiques et des artistes pour aller à la rencontre des gens, raconter les histoires et comme pour l’exposition du Quai Branly, ça me passionne, c’est travailler sur les mythes et légendes et l’histoire réécrite souvent par les vainqueurs. (…) Il était prévu qu’on commence la construction du bateau cette année mais ça a été une année particulière 2020. Ça a mis un petit frein au lancement du projet alors j’espère que l’année prochaine, quand on inaugurera l’exposition au musée des îles, je pourrais annoncer le début de la construction de mon bateau. Mais bon, j’en parle depuis 30 ans alors on peut bien attendre quelques mois de plus !””

Entre ses séjours créatifs dans les îles, l’artiste a aussi développé une collection d’objets issue de ses œuvres déclinée en cartes postales, en sacs ou encore en tifaifai : “Je vends et je fabrique des produits dérivés assez traditionnels (…) J’ai étendu ce travail à de la carterie, des cartes postales, des carnets blancs. Et l’idée c’est que pour la plupart de ces produits, que ce soit du made in Tahiti (…) Pour la première fois aussi je fais des déclinaisons sur textiles. Des bandanas, des pareu et des tifaifai (…) Je vais essayer de décliner plusieurs oeuvres pour que ce soit des tifaifai polynésiens cousus main, qui ne soient pas fabriqués à Bali.”

La collection sera vendue dès cette semaine dans plusieurs points de ventes de Tahiti. L’exposition, elle, devrait se dérouler en novembre 2021. D’ici là, Titouan Lamazou réserve d’autres surprises !

infos coronavirus