dimanche 15 septembre 2019
A VOIR

|

Un premier festival de soul & jazz international à Tahiti

Publié le

Tahiti accueille son tout premier festival international de soul et de jazz Les jeudi 26, samedi 28 et dimanche 29 septembre.

Publié le 20/08/2019 à 17:01 - Mise à jour le 20/08/2019 à 17:13
Lecture 2 minutes

Tahiti accueille son tout premier festival international de soul et de jazz Les jeudi 26, samedi 28 et dimanche 29 septembre.

En tête d’affiche de ce festival de musique, la chanteuse de jazz de renommée mondiale Dee Dee Bridgewater, également connue pour ses chansons soul. L’artiste sera accompagnée par ses propres musiciens. Avec elle, un groupe français de chanteuses a capella les Glossy Sisters, mais pas seulement. Le trompettiste américain Theo Croker et le pianiste martiniquais Alain Jean-Marie seront aussi de la partie.

La soirée d’ouverture réservée aux partenaires de l’événement aura lieu à l’hôtel Manava à Punaauia. Les deux autres concerts sont prévus dans les jardins du musée de Tahiti et des îles en compagnie du Big Band de jazz du conservatoire artistique de la Polynésie française (CAPF), dirigé par Stéphane Rossoni.

Ce festival international a pour but d’assurer la promotion du jazz et de la musique soul en Polynésie et dans le Pacifique insulaire. Il portera également une empreinte écologique très forte, voulue par son producteur, la société 2DZ Productions. “On va sensibiliser les gens à l’environnement. Ce n’est pas juste leur dire qu’il ne faut plus faire ci ou ça, mais leur dire : ‘regardez, c’est mieux de faire comme ça. Essayez de faire comme ça parce que c’est simple de le faire’. On donnera aussi la parole aux associations qui œuvrent un peu dans l’ombre. (…) Il y a du public lors d’un festival, et on profite de leur présence pour les mettre en contact avec les associations” a expliqué Fred Dubuis, organisateur du Tahiti Soul Jazz Festival.

Le CAPF organisera par ailleurs une série de Master classes gratuites, ouvertes au public avec les artistes.

Plus d’infos sur le site internet du festival.
Billets en vente chez Magic city Faa’a et Papeete, et le site internet Fenua Moove

REPORTAGEBrandy Tevero

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Les dangers des réseaux sociaux

Internet et les réseaux sociaux sont-ils des pièges dont les premières victimes sont les adolescents ? La question est plus que jamais d’actualité. En Polynésie, on n’échappe pas à l’utilisation intensive du Web qui peut parfois mener à des dérives. Pour éviter les pièges, la gendarmerie met régulièrement en place des actions. Les professionnels de santé se sont aussi saisis de cette problématique.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Puunui : trop de maisons, pas assez d’eau

Sur les hauteurs de Puunui, la pression de l’eau ne cesse de diminuer. En plus de la sécheresse, depuis 18 ans, le nombre d’habitations implantées sur ce domaine agricole, a explosé.

Un dernier hommage au brigadier Loïc Ly Sao

Vive émotion ce matin au commissariat de Papeete. L’ensemble du personnel de la DSP s’est réuni pour un dernier au-revoir à Loïc Ly Sao, leur collègue décédé dans un accident de VTT, dimanche dernier au Pic Vert.

catégories populaires