mercredi 5 octobre 2022
A VOIR

|

Un colloque pour dynamiser les langues océaniennes

Publié le

La 12e édition du Colloque de linguistique océanienne s’est ouverte lundi sur le campus de l’université de la Polynésie. Cette grand-messe internationale sur nos langues océaniennes regroupe des chercheurs et linguistes de renom. Réunis jusqu’au 9 septembre, ils évoqueront la place et l’évolution des 500 langues issues du proto-océanien, parlée il y a 3500 ans dans la région de Papouasie Nouvelle Guinée.

Publié le 06/09/2022 à 9:42 - Mise à jour le 06/09/2022 à 12:09
Lecture < 1 min.

La 12e édition du Colloque de linguistique océanienne s’est ouverte lundi sur le campus de l’université de la Polynésie. Cette grand-messe internationale sur nos langues océaniennes regroupe des chercheurs et linguistes de renom. Réunis jusqu’au 9 septembre, ils évoqueront la place et l’évolution des 500 langues issues du proto-océanien, parlée il y a 3500 ans dans la région de Papouasie Nouvelle Guinée.

La quasi-totalité des experts linguistiques océaniens est actuellement en colloque dans l’amphithéâtre de l’université de la Polynésie. Intitulée le COOL12, cette conférence initiée en 1993 a pour but de comparer le dynamisme des 500 langues parlées dans le Pacifique. “C’est à la fois de voir à quel point les recherches ont évoluées, et comment nous même ici pour nos langues polynésiennes, comment on peut redoubler d’actions pour sauvegarder, valoriser les langues polynésiennes”, explique Mirose Paia, maître de conférence et coordinatrice de l’événement.

70 chercheurs et spécialistes linguistiques locaux et internationaux, auront ainsi pour mission d’évoquer l’évolution et les outils utilisés pour maintenir ces langues au sein de leur population. Une aubaine pour les étudiants qui ont décidé de vouer leur carrière au rayonnement de leurs langues maternelles…

Ragihau Huet est étudiant en 3e année de licence langues polynésiennes : “Face aux chercheurs. En les écoutant et en échangeant avec eux, les étudiants pourront se rendre compte de ce qu’est la recherche et comment elle peut avoir un impact non seulement sur les étudiants donc sur le public mais de manière générale sur les connaissances qu’on a ici par exemple des langues océaniennes. Comment est-ce qu’on les utilise et possiblement où est-ce qu’on va avec ce genre de langues ? Quel est leur futur et qu’est-ce qu’on peut attendre de leur utilisation dans le futur ?”

La 12e édition du Colloque de linguistique océanienne ou COOL 12 est gratuite. Elle se tient jusqu’au 9 septembre sur le campus de l’université.

Retrouvez le programme du colloque ICI

infos coronavirus