lundi 19 avril 2021
A VOIR

|

Traduire, apprendre, partager en reo Tahiti : Traduction tahitien, un nouveau site bientôt en ligne

Publié le

Publié le 21/06/2019 à 13:31 - Mise à jour le 21/06/2019 à 13:31
Lecture 2 minutes

Traductiontahitien.com, le site spécialement conçu pour apprendre la langue tahitienne, ou se faire traduire des textes est en cours d’élaboration. Vaitemanu , fils d’une enseignante de reo Tahiti, regrette de ne pas avoir appris la langue plus jeune. Avec ce site, il corrige le tir. La plateforme est le premier site internet d’e-learning en reo Tahiti. « Quand j’étais petit, ma mère voulait nous apprendre le tahitien, et nous on voulait faire autre chose. J’ai regretté quand j’ai eu la vingtaine. Ça fait quelques années que je cherche sur internet une plateforme pour apprendre le tahitien sur mon temps libre, mais je n’ai pas trouvé de plateforme e-learning donc je me suis dit, autant la faire », raconte Vaitemanu Coudert, webmaster.

Le site permettra de visionner des cours en ligne pour apprendre la langue. Mais pas seulement : un service à la demande sera proposé pour traduire tout type de textes, lettres, chants, documents administratifs en reo Tahiti, mais aussi en anglais, italien et même japonais .

Un espace communautaire est aussi prévu pour que les internautes échangent des informations au sujet de la culture polynésienne.  Un site complet et utile pour les jeunes selon Mareva Teuira, enseignante à la retraite : « Les jeunes aujourd’hui ne demandent que ça : apprendre la langue. Comme a dit Vaitemanu, l’outil web est tout ce qu’il faut. « 

Derrière l’écran, ils seront 9 à répondre aux demandes pour traduire les textes. Des traductrices qui ont toutes suivi des études de langues à l’université. Elles s’appuient sur les supports pédagogiques existants pour assurer les corrections. « Je viens d’intégrer l’équipe, explique Taraina Ra’i. On pourra compter sur nos professeurs (de l’université, NDLR), il y a les outils aussi mis en ligne par le fare vana’a, le dictionnaire en ligne, en version papier, les lexiques, livres de grammaire. Pour ce qui est des outils on est bien lotis. » 

D’ici 15 jours, une phase de test de la première version du site sera lancée . 250 internautes sont déjà pré-inscrits sur la plateforme. 

Rédaction web avec Thomas Chabrol 

infos coronavirus