A VOIR

|

Tourisme : Seattle, une ville fraîche et chaleureuse

Publié le

Seattle est désormais à moins de 9 heures d’avion de Tahiti. La ville américaine qui a vu naître Jimi Hendrix tire son nom d'un grand chef indien de la région. Si elle est a priori moins touristique que Los Angeles, les curiosités y sont pourtant nombreuses.

Publié le 08/10/2022 à 13:26 - Mise à jour le 10/10/2022 à 10:59
Lecture 3 minutes

Seattle est désormais à moins de 9 heures d’avion de Tahiti. La ville américaine qui a vu naître Jimi Hendrix tire son nom d'un grand chef indien de la région. Si elle est a priori moins touristique que Los Angeles, les curiosités y sont pourtant nombreuses.


Tahiti et Seattle, capitale de l’État de Washington au Nord-Ouest des États-Unis, sont désormais connectées. La ville américaine offre un regard intrigant et bien différents de la Californie, destination prisée des touristes venus du fenua.

L’une des attractions les plus loufoques est celle du lancer de poisson. Si vous n’aimez pas qu’on joue avec la nourriture, passez votre chemin ! Au marché de Seattle, il existe une tradition qui veut que les poissonniers se lancent leurs produits. Il arrive souvent qu’un client le prenne sur la figure, comme dans le village d’Astérix.

Selon Eric Espinoza, c’est une question pratique : “Si on le lance, c’est pour éviter que je fasse tout le tour : c’est plus rapide de le lancer par-dessus l’étal. Et puis ça fait venir la foule, ça l’excite, ça l’amuse, et tout le monde veut participer”.

Ce quartier du marché est le plus touristique. Il abrite aussi le premier Starbucks jamais construit, où il faut patienter pas moins de trois quarts d’heure pour un café-souvenir. La ville est chargée d’Histoire amérindienne, mais aussi du rêve américain, des chercheurs d’or à la naissance de grandes entreprises, comme Microsoft ou Boeing, sont nées dans cette ville.

Seattle reste tournée vers la nature, cernée par d’immenses forêts, le Pacifique et le grand nord. “Il y a un terminal croisière qui est extrêmement intéressant, note Clet Wong, Vice-président de la CCISM. J’avais entendu parler des croisières qui vont sur l’Alaska. C’est un point de transit pour les visiteurs qui viennent de la Polynésie et qui souhaitent visiter le Nord des États-Unis, puisqu’il y a beaucoup de croisières dont j’ai eu beaucoup de retours très positifs”.

On peut même trouver à Seattle un bar polynésien. Jacques Cowan, qui a été consul honoraire de France à Seattle pendant 22 ans, a aussi vécu à Tahiti. Il connaît les deux cultures et pense que cette ville peut séduire les Polynésiens, avec ses paysages, ses fruits de mer, ses nombreux brasseurs de bière… et le premier motif de voyage aux Etats-Unis depuis Tahiti selon lui : “[les polynésiens] aiment bien le shopping, et manger !

Lire aussi : Les produits polynésiens à la conquête de Seattle

Et puis, vous la verrez dominer la ville où que vous soyez: la fameuse Space Needle, construite pour l’Exposition universelle de 1962. Une soucoupe volante, comme un symbole pour cette ville qui a toujours été à l’avant-garde, de l’aviation à l’informatique.

La plus grande curiosité est sans doute le Gum Wall, littéralement le “Mur de Chewing gum”. Les gens mâchent leurs chewing gums colorés et les collent sur les murs de cette rue, couverte par les centaines de gens qui y viennent chaque jour. Si l’attraction peut sembler malpropre, cette ruelle proche du port est incontournable, même pour les touristes tahitiens.