fbpx
lundi 27 janvier 2020
A VOIR

|

Totara Rock Festival : deux jours, une scène et 16 groupes

Publié le

Le Totara Rock Festival renoue avec la scène après plusieurs années de sommeil. Les 8 et 9 novembre au restaurant O’ Belvédère, 16 groupes locaux se produiront pour le plaisir de jouer et partager la passion de la musique. À l’affiche : de la pop, du métal en passant par le reggae.

Publié le 04/11/2019 à 14:00 - Mise à jour le 04/11/2019 à 14:07
Lecture < 1 min.

Le Totara Rock Festival renoue avec la scène après plusieurs années de sommeil. Les 8 et 9 novembre au restaurant O’ Belvédère, 16 groupes locaux se produiront pour le plaisir de jouer et partager la passion de la musique. À l’affiche : de la pop, du métal en passant par le reggae.

Le Totara Rock Festival ouvre sa scène à tous les genres musicaux. Une opportunité pour des groupes et des artistes qui n’ont pas souvent l’occasion de se produire en concert. “C’est difficile pour des groupes de compo’ d’avoir 3 heures de musique. Souvent, c’est ce qu’ils demandent dans les bars. Donc généralement, y’a de l’animation, des reprises… Là, le but, c’est vraiment de donner la scène aux gens qui composent, même s’ils n’ont pas beaucoup de morceaux, de pouvoir les jouer devant les gens” explique Tox, membre de l’association Totara.

À l’affiche : G-Natty pour le reggae, Yellowstone pour le rock funk ou encore le chanteur Léon pour de la folk. En tout, deux jours de programmation éclectique sont au programme. Du rap, du métal, de la pop…

Et tous les artistes ont accepté de se produire bénévolement pour cette édition. Les organisateurs invitent le public à venir tendre l’oreille pour écouter des auteurs-compositeurs. “Dans les bars où on tourne, on entend souvent les mêmes chansons, les mêmes styles etc. Du coup, ça ne motive pas la jeunesse et le monde en général, à sortir pour écouter quelque chose qui se crée” nous dit Christian Chebret, guitariste.

Un groupe de Raiatea et un de Nouvelle-Calédonie font aussi le déplacement. 16 groupes au total se partageront la scène. Deux soirées musicales pour convaincre que le Totara Rock Festival peut devenir un rendez-vous annuel.

Plus d’infos ICI

L’audiovisuel, un secteur qui séduit les jeunes

Ils sont graphistes, cadreurs, réalisateurs ou beatmakers. Avec la généralisation des smartphones et du numérique, les métiers de l’audiovisuel attirent de plus en plus de jeunes. Faute d’école spécialisée au fenua, ils sont nombreux à se former sur le tas. Comment font-ils pour s’en sortir et se faire une place sur un marché restreint ? Eléments de réponse.

Le paiement sans contact bientôt généralisé en Polynésie

Jusqu’à aujourd’hui, seule la Banque de Tahiti avait équipé son parc du système de paiement sans contact. D’ici la fin de l’année, l’ensemble des Polynésiens y auront accès. Les techniciens de l’OSB font le tour des commerçants pour installer cette nouvelle fonction. Une opération de grande ampleur puisque le reste du parc compte près de 2 700 terminaux de paiement électronique.

L’inlassable hausse des cotisations sociales

Les nouvelles hausses des cotisations sociales sont effectives depuis le 1er janvier. Adoptées en conseil des ministres le 13 décembre, elles visent la tranche A de la retraite et l’assurance maladie. Des augmentations "nécessaires", juge le gouvernement, malgré les réticences des partenaires sociaux.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

À la pêche au Oiri, le baliste

Le Paumotu vit au rythme des saisons. Des saisons qui sont marquées pour lui par la période de fraie, lorsque les poissons se concentrent aux alentours des passes. Lors de la saison des balistes au mois de septembre, les habitants peuvent rester des heures sur le quai ou dans leur embarcation.

Tri des déchets : rencontre avec les ambassadeurs de...

Pirae poursuit sa lutte contre la réduction des déchets, et qui mieux que les élèves pour porter le message ? La commune a enclenché un vaste programme auprès des écoles. Pour se faire, des centaines d’élèves seront sensibilisés à la cause tout au long de la semaine. Les ateliers ont pris place sur le site qui accueille depuis peu le composteur collectif communal.

Faa’a : Rosita Spitz est décédée

Chef de service à l'hôpital de Mamao puis investie dans le Kiwanis, la Croix Rouge et l'association Turuma à la retraite, Rosita...

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X