mardi 11 mai 2021
A VOIR

|

Titaua Peu remporte le prix Eugène Dabit pour son roman Pina

Publié le

Publié le 29/11/2017 à 8:39 - Mise à jour le 29/11/2017 à 8:39
Lecture < 1 min.

Première reconnaissance majeure pour « Pina ». Ce jeudi, dans le froid de l’hiver parisien, Titaua Peu a reçu le prix Eugène Dabit du roman populiste pour son oeuvre publiée l’année dernière par Au vent des îles. Grand Corps Malade, slameur et parrain de la cérémonie, a remis la distinction à l’auteure polynésienne. 

Livre « coup de poing », Pina dénonce la misère au travers du portrait d’une famille de Tahiti. L’histoire est inspirée d’un fait divers : celui de la mort de Patrice Aka, enfant de 3 ans tué par sa mère en 2000.  

Le roman était en lice avec 10 autres oeuvres :  

– Jean-Baptiste Andrea, Ma Reine, L’Iconoclaste; 
– François Beaune, Une Vie de Gérard en occident, Gallimard-Verticales; 
– Arno Bertina, Les Châteaux qui brûlent, Gallimard-Verticales; 
– Sorj Chalandon, Le Jour d’avant, Grasset; 
– Clotilde Escalle, Mangés par la terre, Le Sonneur; 
– Thomas Flahaut, Ostwald, L’Olivier; 
– Juliette Kahane, Jours d’exil, L’Olivier; 
– Ludovic Ninet, La Fille du van, Serge Safran; 
– François Roux, Tout ce dont on rêvait, Albin Michel; 
– Frédéric Viguier, Aveu de faiblesses, Albin Michel. 

Rédaction web

infos coronavirus