fbpx
vendredi 21 février 2020
A VOIR

|

Te Faafaite à la rencontre des districts

Publié le

Publié le 30/04/2018 à 13:13 - Mise à jour le 30/04/2018 à 13:13
Lecture 2 minutes

“C’est important pour nous, l’équipage de Te Faafaite de venir à la rencontre de la population des districts qui se sent un peu délaissée et aussi des enfants des écoles. Pour nous, Il est essentiel d’être là.” explique Josiane Teamotuaitae présidente de l’association Faafaite. L’occasion pour ces passeurs de savoirs et de mémoires de rappeler que Faafaite, appartient à tous les Polynésiens.

Ce mardi, il y avait foule à la marina de Tehoro à Mataiea pour admirer le vaisseau amiral de la navigation traditionnelle à Tahiti. Le village d’enfants SOS de Papara avait, pour l’occasion, fait le déplacement.

Ateliers sur la connaissance des vents et  des étoiles indispensables à la navigation traditionnelle, découverte de la pirogue et des différentes parties qui la composent ont remporté un franc succès auprès de la population. “Nous avons appris les points cardinaux et les noms des vents, chose que l’on n’apprend pas à l’école et c’est dommage car cela fait partie de notre culture. Notre culture ce n’est pas que la danse.” assure une élève.

Après les divers ateliers, les enfants ont eu le droit à quelques circonvolutions à bord de la pirogue dans le magnifique lagon de Mataiea, afin que l’espace d’un moment, ils  se replongent dans un temps où leurs ancêtres bravaient l’océan à la découverte de l’inconnu.

Le Tere Faaati qui a démarré le 27 avril se poursuivra jusqu’au 17 mai, avec des escales prévues à Vairao, Pueu et Hitia’a. Pour plus de précisions concernant les dates et les endroits où la pirogue se tiendra à quai, vous pouvez consulter la page FaceBook de l’association.
 

Rédaction web avec Matahi Tutavae

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

L’audiovisuel, un secteur qui séduit les jeunes

Ils sont graphistes, cadreurs, réalisateurs ou beatmakers. Avec la généralisation des smartphones et du numérique, les métiers de l’audiovisuel attirent de plus en plus de jeunes. Faute d’école spécialisée au fenua, ils sont nombreux à se former sur le tas. Comment font-ils pour s’en sortir et se faire une place sur un marché restreint ? Eléments de réponse.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X