fbpx
lundi 18 novembre 2019
A VOIR

|

Tatoueurs : la nouvelle génération a du talent

Publié le

La convention internationale Polynesia Tatau se poursuit sur la côte Ouest de Tahiti. Parmi les 50 tatoueurs présents, on dénombre 13 jeunes qui se sont lancé dans cet art il y a moins de cinq ans.

Publié le 08/11/2019 à 15:38 - Mise à jour le 12/11/2019 à 9:07
Lecture 2 minutes

La convention internationale Polynesia Tatau se poursuit sur la côte Ouest de Tahiti. Parmi les 50 tatoueurs présents, on dénombre 13 jeunes qui se sont lancé dans cet art il y a moins de cinq ans.

Pour les tatoueurs aguerris, un jeune tatoueur se définit par son âge, généralement la vingtaine, et par ses années de pratique, moins de cinq. Mais personne ne remettra en cause son jeune talent.

Stifler fait partie de cette nouvelle génération. Il tatoue à temps plein depuis bientôt cinq ans : “A la base, je ne savais pas que j’étais fait pour ça. C’est un oncle qui m’a proposé de venir essayer. Du coup j’ai touché à ça, j’ai aimé et aujourd’hui je suis tatoueur.” 

Sur son stand, il se préparait ce vendredi à tatouer un collier sur le buste de Mehiti afin de le présenter en concours. La jeune femme, elle, lui fait confiance depuis le début : “Ça a été lui depuis des années, depuis mon premier tatouage jusqu’à maintenant donc ça ne changera pas, ça restera toujours le même. Il cherchait une cobaye et je suis toujours présente pour lui et comme j’adore ça, je profite de l’occasion.”

“Aujourd’hui je vais me présenter dans la catégorie moderne en petite pièce, explique Stifler. On va voir ce que ça va donner, mais je pense qu’on est bien partis. Tout dépendra de mon modèle si elle arrive à bien tenir. Je pense qu’il y a moyen de gagner quelque chose, mais on verra bien. En tout cas le niveau cette année c’est que du hardcore, du sapa’u comme on dit.”

Sur la soixantaine de tatoueurs regroupés au sein de l’association Polynesia Tatau, ils sont une bonne dizaine à faire partie de la nouvelle génération, avide d’expérience. Mais bien d’autres, non répertoriés, piquent “au noir”. A ceux-là, l’association Polynesia Tatau n’adresse qu’un message : “C’est de venir, de se présenter, de se former à une hygiène aussi ou dans un shop, pour pouvoir bien intégrer l’association Polynesia Tatau, comme ça ils auront un truc aux normes, pas au noir”, lance Henere Tuataaroa, secrétaire de l’association Polynesia Tatau.

Retrouvez le programme de l’événement en cliquant ICI

Des séjours thérapeutiques pour jeunes en difficulté

Depuis trois ans, le nombre de délits commis par des mineurs au fenua est en baisse. Afin de lutter contre la récidive, les adolescents sont pris en charge par la direction territoriale de la protection judiciaire de la jeunesse. Celle-ci agit sur trois leviers : la famille, l’insertion et la santé. Sur ce dernier volet, trois séjours thérapeutiques ont été organisés cette année. Le dernier vient de se terminer à la Presqu’île.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X