dimanche 15 septembre 2019
A VOIR

|

Tahiti Comedy Show : découvrez les finalistes

Publié le

Publié le 05/03/2019 à 12:21 - Mise à jour le 05/03/2019 à 12:21
Lecture 4 minutes

> Catégorie Stand up :

Taina Desperiers – 30 ans

Les parents de Taina voient une annonce du Tahiti Comedy Show dans le journal La Dépêche et poussent leur fille à s’inscrire. Ils souhaitaient déjà l’inscrire l’année dernière, mais elle était encore à Toulouse où elle a fait ses études, qu’elle finançait grâce au théâtre. Taina a d’ailleurs eu la chance de prendre des cours de théâtre avec Michel Galabru. Fan de Raymond Devos pour son écriture et admiratrice d’Elie Kakou pour son jeu de scène, Taina a toutes les cartes en main pour séduire tous les membres du jury.

Tavita Tahaeura alias Tavits – 18 ans

Tavita vient de Mahina, il s’était déjà inscrit l’année dernière mais n’avait pas été sélectionné pour la finale. Cette année c’est chose faite et ce fan de Franck Dubosc est bien déterminé à “faire rire toute la Polynésie”. Il aimerait remporter le Tahiti Comedy Show et poursuivre dans cette voie, pour ensuite devenir producteur et acteur dans ses propres films.

Haurai Tarati alias Tahiti Meme – 21 ans

Haurai publie depuis un petit moment des vidéos pleines d’humour sur Facebook, quand apparaît sur son fil d’actualité une annonce pour les auditions de la 5e édition du Tahiti Comedy Show. Il décide alors de tester s’il peut étendre son rayon d’action, lâche sa caméra et monte sur scène pour la première fois. Persuadé que le meilleur moyen de faire passer un message est d’utiliser l’humour, il espère gagner ce concours pour rejoindre les humoristes reconnus en Polynésie, comme les Pukan’s Prada qu’il adore.

Christopher Prenat – 30 ans

Déjà connu des Polynésiens en tant que styliste, coiffeur/maquilleur ou encore acteur, ce jeune artiste s’essaye aujourd’hui à l’humour, et comme à son habitude : avec brio. Christopher pensait à s’inscrire au Tahiti Comedy Show depuis déjà quelques années mais n’avait jamais eu le temps de le faire. Cette année, il se lance ! Plein d’énergie et de créativité, il est résolu à prendre sa place dans le monde de l’humour polynésien.

Queenie Tepava – 30 ans

Queenie entend parler des auditions de la 5e édition du Tahiti Comedy Show grâce à ses amis qui partageaient les annonces qui défilaient sur Facebook. Elle monte sur scène pour la première fois de sa vie lors de ces auditions. Son objectif en s’inscrivant au concours est tout d’abord de s’amuser, puis de se tester. Fan de Gad Elmaleh et de Jean-Marie Bigard, elle réussit à séduire les membres du jury et est très contente de se rendre à la finale “juste pour le fun !”

Ramond Taura alias Machou – 30 ans

Hier c’était Parsi-Parla, aujourd’hui c’est Machou ! En effet, Ramond est un habitué du Tahiti Comedy Show : l’année dernière, il a remporté la 3e place en catégorie stand up. Cette année, il entend parler des auditions grâce à un spot radio et il décide de retenter sa chance de remporter la 1re place. Pour lui l’humour est primordial pour diffuser un message à travers notre fenua.

> Catégorie Open :

Marcel Toamino allias Matez & Mahinui Temarii : « Le Matez Show »

On ne présente plus Matez, véritable professionnel de l’humour polynésien et de la scène, le voici avec son fidèle ami Mahinui, formant un duo hilarant !

André Tauraa alias Papa Tihota – 30 ans

On ne le présente plus, puisqu’il se présente pour la 4e fois et a toujours remporté un prix, sans parler de ses nombreuses apparitions sur scène. Cette année il s’inscrit en catégorie Open. Ce jeune humoriste originaire de Paea, avec un véritable don oratoire, maîtrise à la perfection le rythme et l’intonation de ses textes, toujours aussi drôles.

> ​Déroulement de la finale

Les huit finalistes devront présenter deux numéros bien distincts, de trois à cinq minutes chacun.

Le premier numéro devra respecter un thème imposé par les établissements organisateurs. Le thème retenu cette année est “le tourisme”.

Le deuxième, sur un thème libre, sera construit autour d’un mot, lequel est communiqué au jury seulement à la fin du numéro. Les pistes choisies sont : l’accueil ; le guide ; l’hébergement ; le sourire ; le mana ; les activités touristiques ; le transport ; le marché de Papeete ; la découverte culinaire ; et la culture.

Tous les numéros seront évalués selon de nombreux critères comme l’humour, l’écriture, l’originalité, l’élocution ou encore l’interactivité avec le public.

> Les membres du jury :

Teiva Manoi dit Minos, président du jury, a remporté plusieurs fois le prix du meilleur ‘orero et meilleur ra’atira au Heiva i Tahiti. Maîtrisant parfaitement le reo tahiti, il participe également à différents tournages en tant qu’acteur et au spectacle Pina’ina’i en tant qu’orateur. Il est également animateur et formateur dans des centres de vacances.

Tiare Nui Pahuiri, avec plus de 18 ans de carrière à TNTV, a toujours soutenu, au travers de ses différentes fonctions, les programmes valorisant les jeunes talents et la culture en Polynésie française.

Roannah Piivai, animatrice radio depuis plus de 18 ans sur Te Reo o Tefana, connaît l’humour polynésien et toutes les tournures de la langue polynésienne sur lesquelles ont joué les piliers de l’humour polynésien tel que Maco Tevane, Matez ou encore John Mairai.

Yann Perez est animateur et producteur radio depuis plus de 15 ans en Polynésie. Il est maintenant à la tête des radios Rire & Chansons et NRJ Tahiti. Grand amateur d’humour sous toutes ses formes, il espère, via ce concours, trouver des humoristes doués et des sketchs drôles et aboutis qui pourront être diffusés sur les ondes du rire à Tahiti.

Teipotemarama Tetoe alias Yepo est aujourd’hui bien connue des Polynésiens. Grande gagnante du Tahiti Comedy Show l’année dernière, elle fait également partie des Pukan’s Prada, ce duo de choc qui avait remporté le 1er prix en Open en 2017 et 2018.

Sydélia Guirao s’est formée au Conservatoire européen d’écriture audiovisuelle. Elle est auteur d’ouvrages pour enfants, a fait de la radio et du théâtre comique. Passionnée par l’animation et l’écriture, elle a écrit plus de 300 scénarios. Plus récemment, Sydélia a participé au succès du film Patutiki, prix du public du dernier Festival international du film documentaire océanien (Fifo), en aidant les producteurs à l’écriture.

> Pratique

La finale aura lieu le vendredi 15 mars à 18 heures sur le pa’epa’e a Hiro de la Maison de la culture.
Tarifs : 1 500 Fcfp
Pack famille (2 adultes et 2 enfants) : 4 000 Fcfp
Billets en vente sur place ou en ligne sur www.maisondelaculture.pf
Renseignements au 40 544 544

DOSSIERS DE LA REDACTION

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Les dangers des réseaux sociaux

Internet et les réseaux sociaux sont-ils des pièges dont les premières victimes sont les adolescents ? La question est plus que jamais d’actualité. En Polynésie, on n’échappe pas à l’utilisation intensive du Web qui peut parfois mener à des dérives. Pour éviter les pièges, la gendarmerie met régulièrement en place des actions. Les professionnels de santé se sont aussi saisis de cette problématique.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Puunui : trop de maisons, pas assez d’eau

Sur les hauteurs de Puunui, la pression de l’eau ne cesse de diminuer. En plus de la sécheresse, depuis 18 ans, le nombre d’habitations implantées sur ce domaine agricole, a explosé.

Un dernier hommage au brigadier Loïc Ly Sao

Vive émotion ce matin au commissariat de Papeete. L’ensemble du personnel de la DSP s’est réuni pour un dernier au-revoir à Loïc Ly Sao, leur collègue décédé dans un accident de VTT, dimanche dernier au Pic Vert.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV