vendredi 30 octobre 2020
A VOIR

|

Tahia Cambet, une danseuse de ‘ori tahiti qui a trouvé sa passion dans l’enseignement

Publié le

Publié le 04/03/2019 à 17:03 - Mise à jour le 04/03/2019 à 17:03
Lecture 2 minutes

Depuis un an, c’est toujours le même rituel. Une fois par semaine, Tahia fait le point avec Barbara, chez elle. Elle a dû embaucher cette assistante personnelle car elle était submergée par les projets.
 
« Il n’y a rien qui a changé, explique-t-elle, c’est juste l’école qui a grandi, on a plus de projets, on a le Heiva i Paris qui nous demande beaucoup de temps, le déplacement à Tahiti, donc forcément quand on a beaucoup plus de monde aujourd’hui avec 260 élèves dans l’école de danse, toute seule c’est tout simplement pas gérable… »
 
Ses deux gros chantiers à venir : trouver un local pérenne pour ses 260 élèves, lancer ses cours particuliers en ligne et développer son école en créant une franchise. Tout cela en assurant ses 10 cours hebdomadaires.

Son école, Tahia l’a montée à seulement 18 ans. À l’origine, elle comptait être avocate, mais sa passion pour la danse a pris le pas sur le reste.
 
« Je danse depuis que j’ai l’âge de trois ans, donc bien évidemment j’adore danser, la danse c’est ma passion, confie-t-elle avec le sourire. Mais j’ai surtout découvert la passion pour l’enseignement. Et partager ces moments, toutes mes soirées en fait et même mes week-ends avec mes élèves, mes danseuses, c’est vraiment là où je me sens le mieux. »
 
La franchise de l’école Tahia Cambet ouvrira ses portes à la rentrée de septembre. En attendant, la prof de danse organise activement le Challenge Yourself, une compétition de danse qui fera office de sélection pour le Heiva i Paris qui se tiendra les 17 et 18 mai prochains.
 

 Rédaction web avec Solène Boissaye

infos coronavirus

11:15 Edition Spéciale COVID19 : Covid-19, nouvelles annonces de l’Etat et du PaysVOIR LE DIRECT
+