fbpx
mercredi 13 novembre 2019
A VOIR

|

Stellio Tuhiti et Jean Noho, fabricants de to’ere

Publié le

Si les danseurs et chorégraphes se préparent depuis plusieurs mois pour le Heiva, c’est également le cas des musiciens. Tari parau, pahu tupaì et autres toère font résonner la scène de To'ata. Pour l’occasion, certains groupes ont fait appel aux fabricants du fenua pour renouveler leurs instruments.

Publié le 08/07/2019 à 11:26 - Mise à jour le 08/07/2019 à 11:35
Lecture 2 minutes

Si les danseurs et chorégraphes se préparent depuis plusieurs mois pour le Heiva, c’est également le cas des musiciens. Tari parau, pahu tupaì et autres toère font résonner la scène de To'ata. Pour l’occasion, certains groupes ont fait appel aux fabricants du fenua pour renouveler leurs instruments.

Cela fait 38 ans déjà que Stellio Tuhiti fabrique des to’ere. Il doit son savoir-faire à un pasteur originaire de Rimatara : Taharia Teremoana. Au fil des années, Stellio s’est forgé une réputation auprès des groupes de ‘Ori tahiti, qui commandent volontiers ses instruments. “J’en vends beaucoup, et souvent, ce sont les groupes qui me les commandent. Il y en a à Taha’a, Raiatea… Là, j’ai eu une commande de Raivavae. Il y a aussi O Tahiti E, car je suis un de leurs musiciens” déclare Stellio.

Si Stellio a su saisir sa chance depuis bientôt quatre décennies, il a su également la transmettre. Il y a plus de dix ans, il a pris sous son aile Jean Noho, et après deux années de formation, l’élève a pris son envol.

Reconnus par beaucoup de musiciens pour leur travail soigné et une sonorité particulière de leurs to’ere, Stellio et Jean ont su également se démarquer en apportant une petite modification. “À l’époque, on tapait sur du bois brut, et à force de taper, il s’effritait, cela faisait comme si c’était pourri sur une partie. Donc a eu l’idée de couper cette partie et de mettre du aito pour que ça dure plus longtemps. Tout le monde peut fabriquer un to’ere, tout le monde peut couper le toere, mais le plus important dans un to’ere, c’est le son, et ça c’est pas donné à tout le monde ici, côté technique” explique Jean.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

En mahogany ou encore en aito, ils peuvent fabriquer deux à trois toere par jour. Le bois ne manque pas, par contre ils confient que les fabricants confirmés se font de plus en plus rare.

Pour le Heiva i Tahiti une quinzaine de to’ere ont été commandés, mais les marchés des îles et l’exportation ne sont pas oubliés. Après un passage par le phytosanitaire, certains to’ere prendront la direction du Japon par exemple.

REPORTAGENaea Bennett

Des séjours thérapeutiques pour jeunes en difficulté

Depuis trois ans, le nombre de délits commis par des mineurs au fenua est en baisse. Afin de lutter contre la récidive, les adolescents sont pris en charge par la direction territoriale de la protection judiciaire de la jeunesse. Celle-ci agit sur trois leviers : la famille, l’insertion et la santé. Sur ce dernier volet, trois séjours thérapeutiques ont été organisés cette année. Le dernier vient de se terminer à la Presqu’île.

Hawaiki Nui Va’a : les nouveautés de la 28ème édition

La 28ème édition de la Hawaiki Nui Va'a débutera mercredi 30 octobre à Huahine. Près de 150 équipages se sont engagés pour cette course mythique du va’a ono. Et comme chaque année, le comité organisateur de cette course tente d’améliorer l’événement.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X