fbpx
lundi 9 décembre 2019
A VOIR

|

Reo, l’application qui regroupe les mots du dictionnaire tahitien

Publié le

Publié le 15/06/2017 à 15:12 - Mise à jour le 15/06/2017 à 15:12
Lecture 2 minutes

Le service de la Traduction et de l’Interprétariat (STI) a présenté vendredi l’application pour smartphone Reo. Elle vient compléter le lexique du Fare Vana’a publié en 2015. Car,  en plus des 31 000 mots présents dans le dictionnaire, elle traduit instantanément plus de 15 000 mots du Français au Tahitien et 16 000 mots du Tahitien au Français. 

C’est un moyen supplémentaire qui permet l’accès à la langue. Il va encore y avoir des améliorations, accès vocal, images, abécédaire … Mais c’est notre premier pas dans le monde numérique ! “, se réjouit Tanya Tahauri, chargée de mission des langues au ministère de la culture. 

Son créateur, Peter Meuel, est un jeune développeur polynésien. Il rêvait d’une application pratique qui lui permettrait d’apprendre sa langue sans se trimbaler des kilos de dictionnaires sur le dos. “Quand j’étais en métropole, je voulais garder un lien avec ma langue mais je ne pouvais pas le trouver dans ma poche. J’ai acheté tous les dictionnaires, celui de l’Académie, de Yves Lemaître, mais rien ne passait dans ma poche donc j’étais très frustré. Je faisais des applications mobiles, donc quand je suis rentré en Polynésie, je me suis dit que j’allais créer cette application“, explique ce diplômé d’un doctorat en informatique.

Le Pays, à travers le STI, a souhaité mettre cet ouvrage à la disposition de tous, gratuitement.  Il suffit de se rendre sur « AppStore » ou « PlayStore » pour télécharger REO. L’application est disponible sous système iOS et Androïd. 

Tanya Tahauri, chargée de mission des langues au ministère de la culture

Rédaction web avec Maite Mai

Fruits et légumes : la guerre des marges

Les maraîchers du fenua tirent la sonnette d’alarme. Le 15 février de cette année, sans concertation avec les producteurs, le gouvernement retire tous les fruits et légumes de la liste des PPN et des PGC, à la demande de la fédération générale du commerce. Chaque commerçant devient donc libre de fixer ses prix. Deux syndicats agricoles demandent au gouvernement des marges réglementées pour sauver l’agriculture locale.

Que deviennent les déchets des bateaux de plaisance ?

Sur terre ou sur la mer, le tri est un réflexe pour les éco-citoyens. Dans le cadre de la semaine de réduction des déchets, nous nous sommes intéressés aux marins qui ont choisi de vivre à bord d’un voilier. Souvent pointés du doigt et accusés de polluer les lagons, ils se défendent : ces gens de la mer prônent un mode de vie écolo.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Une lettre de la Reine Pomare IV conservée à...

Lors de sa mission à Paris, le ministre de la Culture et de l’environnement, en charge de l’artisanat, Heremoana Maamaatuaiahutapu, a récupéré une lettre rédigée en tahitien par la Reine Pomare IV afin de la ramener en Polynésie.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X