fbpx
dimanche 26 janvier 2020
A VOIR

|

Rencontre avec Tuiana Brodien, meilleure danseuse du Heiva i Tahiti 2016

Publié le

Publié le 20/07/2016 à 13:12 - Mise à jour le 20/07/2016 à 13:12
Lecture 2 minutes

Elle ne s’y attendait pas : mercredi soir à To’ata, Tuiana Brodien a été élue meilleure danseuse du Heiva i Tahiti 2016.
“En sortant de ma prestation le soir de notre spectacle, je n’étais pas satisfaite. J’en ai parlé à Alex notre chef de groupe. J’aurais pu faire mieux et plus… Hier soir (mercredi, NDLR), je ne m’attendais pas à entendre mon prénom en première”, confie la danseuse au micro de Tahiti Nui Télévision. Elle raconte : “Quand on a annoncé mon prénom en première position je n’y ai pas cru. La copine qui était devant moi m’a dit ‘lève-toi, lève-toi ! Tu dois y aller !’.” 

Pour son groupe en revanche, il n’y avait aucun doute. Tuiana s’est présentée avec un groupe “amateur” : Pupu Ori Tamarii Vairao, mené par Alex Faua. “Mon choix s’est porté sur elle pour sa prestance, son aisance sur scène. C’est un tout qui a fait que mon choix s’est porté sur elle. Et c’est sans regret”, se souvient Alex. Le titre de Meilleure danseuse du Heiva, c’est tout ce qu’espérait Alex Faua pour sa danseuse. 

Ce prix est la récompense ultime pour cette jeune femme dont la passion est devenue un métier. “Il y a des filles qui rêvent de devenir Miss Tahiti. Moi mon rêve c’était de fouler les planches de To’ata et de me voir décerner ce prix. C’est pour moi le prix le plus important qui puisse exister”, explique-t-elle. 

Tuiana danse depuis toute petite. Ses parents l’ont inscrite très jeune au Conservatoire. “J’ai commencé mes premiers pas à l’âge de 3 ans. Je suivais mes soeurs qui dansaient déjà. Je les suivais derrière. Je suis la dernière, donc voilà. J’ai commencé à l’âge de 3 ans officieusement et inscrite à 5 ans officiellement (…) Ce sont mes parents qui ont décidé de nous inscrire à la danse, au Conservatoire à l’époque, parce qu’ils voulaient qu’on soit imprégnés de notre culture”, raconte Tuiana au micro de Tahiti Nui Télévision. 

La danse fait partie d’elle : “la danse, ça me permet de pouvoir exprimer certains sentiments qu’au quotidien je pourrai garder pour moi. Je suis quelqu’un de très sensible, très émotive, mais j’ai également un fort caractère. La danse me permet de m’épanouir, m’ouvrir, exprimer tous ses sentiments… Et ça me procure un bien fou, pas forcément d’être sur une scène, mais de danser”. 

Tuiana Brodien est à la tête de l’école de danse Vahinerii à Taravao. Elle transmet sa passion à ses élèves, mais aussi à son fils de 7 ans :  “Il danse avec moi. Dès qu’il a su marcher, je lui ai appris à faire le paoti. Il danse avec moi et c’est une fierté. C’est ma réussite”. 

 

Rédaction web (Interview : Tamara Sentis)

Tuiana Brodien, meilleure danseuse du Heiva i Tahiti 2016

L’audiovisuel, un secteur qui séduit les jeunes

Ils sont graphistes, cadreurs, réalisateurs ou beatmakers. Avec la généralisation des smartphones et du numérique, les métiers de l’audiovisuel attirent de plus en plus de jeunes. Faute d’école spécialisée au fenua, ils sont nombreux à se former sur le tas. Comment font-ils pour s’en sortir et se faire une place sur un marché restreint ? Eléments de réponse.

Le paiement sans contact bientôt généralisé en Polynésie

Jusqu’à aujourd’hui, seule la Banque de Tahiti avait équipé son parc du système de paiement sans contact. D’ici la fin de l’année, l’ensemble des Polynésiens y auront accès. Les techniciens de l’OSB font le tour des commerçants pour installer cette nouvelle fonction. Une opération de grande ampleur puisque le reste du parc compte près de 2 700 terminaux de paiement électronique.

L’inlassable hausse des cotisations sociales

Les nouvelles hausses des cotisations sociales sont effectives depuis le 1er janvier. Adoptées en conseil des ministres le 13 décembre, elles visent la tranche A de la retraite et l’assurance maladie. Des augmentations "nécessaires", juge le gouvernement, malgré les réticences des partenaires sociaux.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

À la pêche au Oiri, le baliste

Le Paumotu vit au rythme des saisons. Des saisons qui sont marquées pour lui par la période de fraie, lorsque les poissons se concentrent aux alentours des passes. Lors de la saison des balistes au mois de septembre, les habitants peuvent rester des heures sur le quai ou dans leur embarcation.

L’infirmerie de Rimatara reçoit le premier label Fare Ea

Le ministre de la Santé et de la prévention, Jacques Raynal, a procédé, mardi à la remise du premier label Fare Ea à l'infirmerie de Rimatara, en présence du Tavana Hau des Australes, Rachel Tau, et du maire de la commune de Rimatara, Georges Hatitio.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X