dimanche 22 mai 2022
A VOIR

|

Rencontre avec Mana Tahiti, une troupe de Ori Tahiti à Hawaii

Publié le

Publié le 01/09/2017 à 13:29 - Mise à jour le 01/09/2017 à 13:29
Lecture 2 minutes

Il est arrivé à Hawaii il y a 15 ans en tant qu’étudiant, il s’y est installé et y a fondé une famille. Mais pourtant Manarii n’a pas mis de côté sa culture tahitienne.  Il mène le groupe Tahiti Mana, qu’il a fondé avec sa femme depuis 6 ans. Nanili Gauthier est Hawaiienne mais le ‘ori est devenue sa passion, elle s’occupe des chorégraphies des filles. “Nous nous rendons souvent à Tahiti, nous essayons d’apprendre un maximum pour pouvoir enseigner ici par la suite, nous avons une communauté tahitienne sympa ici, on se rencontre assez souvent.”
 
La plupart des danseurs sont étudiants… entre les cours ils trouvent le temps de répéter et se produisent aussi à diverses occasions. 
Mais une des raisons qui poussent les étudiants tahitiens à danser c’est la recherche identitaire. “Quand je rentre, j’essaie d’aller à la période du Heiva. Petit à petit j’apprends plus de choses. Quand je vivais à Tahiti je ne savais pas tout ça”, explique une jeune Tahitienne. 
 
En plus du ‘ori, Manarii s’est fixé un nouvel objectif, celui de promouvoir les sports traditionnels ici.  Depuis 2 ans il participe avec son équipe Hawaiienne aux championnats des Tu’aro ma’ohi à Tahiti. “Il faut que les gens voient que le Heiva, ce n’est pas que les danses.”

Ce week-end a lieu la 2e édition du Heiva i Vaihi, avec une compétition de sports traditionnels.  Pour l’occasion une délégation du fenua fait le déplacement. Parmi eux, la troupe des Tamariki Poerani. 

Rédaction web avec Matahi Tutavae 

infos coronavirus