lundi 13 juillet 2020
A VOIR

|

Programmation culturelle post-covid : le 26e Heiva des écoles maintenu, un nouveau festival voit le jour

Publié le

Le ministère de la Culture met en place un programme visant à atténuer l’impact de la crise sanitaire sur le monde de la culture, ses professionnels, son patrimoine et ses bénéficiaires.

Publié le 27/05/2020 à 16:38 - Mise à jour le 17/06/2020 à 15:32
Lecture 6 minutes

Le ministère de la Culture met en place un programme visant à atténuer l’impact de la crise sanitaire sur le monde de la culture, ses professionnels, son patrimoine et ses bénéficiaires.

Le ministère de la Culture a demandé à chacun des services et établissements placés sous sa tutelle de repenser le second semestre de l’année 2020 afin de maintenir le lien avec les différents acteurs locaux. Pour atteindre cet impérieux objectif de relance, la programmation d’événements de grande ampleur s’avère cruciale pour redonner de la visibilité aux acteurs du champ de la culture. Le ministère tient en outre à ce chaque événement intègre une juste rémunération des artistes et des différents prestataires. Pour ce faire, les différents établissements concerné ont reprogrammé certaines manifestations lorsque cela a été possible, en ont repensé d’autres pour s’adapter aux normes et contraintes actuelles, et enfin a été imaginé un festival de grande ampleur qui se tiendra dans un premier temps au sein de la Maison de la Culture puis, plus tard au cours de l’année, au sein du Musée de Tahiti et des îles.

Les grands événements maintenus et repositionnés

Afin de permettre aux différents acteurs des arts de la scène de reprendre leurs activités, Te Fare Tauhiti Nui – Maison de la culture (TFTN) a réalisé un travail intense visant à maintenir les événements autant que possible. L’objectif était d’honorer le calendrier des réservations du second semestre tout en repositionnant les événements annulés du fait de la situation sanitaire du premier semestre. En cela, et en complément aux événements organisés par les opérateurs publics au sein des espaces de TFTN, l’année 2020 permettra d’offrir au public polynésien plusieurs grandes manifestations, telles que :

  • Heiva des écoles (en accord avec les écoles de danse, l’événement se tiendra en juillet sous une forme adaptée) ;
  • Hura Tapairu – Tahiti (au vu de la situation sanitaire internationale, le choix a été fait de centrer l’événement sur les seules troupes basées en Polynésie française) ;
  • Festival Cinematamua (se tiendra au sein des jardins du Musée de Tahiti et des îles en partenariat avec le Musée) ;
  • Ta’urua himene (permettra à la population de renouer avec les chants traditionnels) ;
  • Concert Tuiro’o (mettra en valeur les chanteurs et voix qui ont rythmé l’histoire du fenua) ;
  • Grand gala du Conservatoire (organisé sur To’ata par le Conservatoire artistique de la Polynésie française et sera présenté au public le 12 décembre) ;
  • Concert des orchestres du CAPF (les formations orchestrales présenteront leurs plus belles pièces et notamment un extrait de l’opéra en langue tahitienne).

26ème Heiva des Ecoles

Cette 26ème édition aura lieu dans le Grand Théâtre et mettra à l’honneur 25 écoles. Cette participation importante des écoles montre à quel point le secteur était en attente d’un rendez-vous festif et donnant toute sa place à la culture.

Pour l’occasion, le Heiva des écoles se déclinera sur 8 soirées de prestation, du 8 au 11 et du 15 au 18 juillet 2020. Du mercredi au vendredi, chaque soirée mettra en lumière trois écoles tandis que le samedi deux séances distinctes de deux écoles sont prévues.

La billetterie sera ouverte dès le 19 juin sur place et sur internet, afin de permettre aux familles et aux passionnés de spectacles de danse de s’organiser. Les mesures sanitaires en vigueur seront appliquées, avec la mise à disposition de gel hydro-alcoolique et le port du masque fortement recommandé.

2020 un nouveau rapport à la culture

En réponse à la crise sanitaire et aux conséquences de cette dernière, le monde de la culture a du se réinventer. C’est en ce sens que pendant la période du confinement TFTN a lancé le concours Art en confinement. Celui-ci a invité chaque Polynésien à révéler l’artiste qui sommeille en lui. Ainsi, au moyen des réseaux sociaux, artistes et créateurs ont pu échanger avec la population du fenua et du reste du monde. Dans le prolongement de cette réflexion, TFTN a développé la Maison de la culture 2.0 basée sur la création de contenus culturels proposés au plus grand nombre via une plateforme numérique qui sera lancée dès la rentrée scolaire à venir. A cet effet, un studio de captation a été installé au sein de TFTN et permettra d’assurer la production des différents contenus.

Fa’aiho, un événement de cohésion

Toujours afin de donner une visibilité accrue aux acteurs des arts du spectacle, le ministère de la Culture a imaginé en partenariat avec ses établissements un événement majeur, pensé pour marquer la relance du secteur de la culture en Polynésie française. Ce festival est intitulé : Fa’aiho.

L’événement se tiendra en deux temps. Le premier, tourné en majorité vers les arts de la scène, se tiendra à TFTN. Le second, en faveur des arts plastiques, sera présenté au sein du Musée de Tahiti et des îles.

-Faˈaiho – TFTN

L’événement qui se tiendra à TFTN est actuellement programmé du mercredi 12 au samedi 15 août prochains. Le festival sera gratuit pour le public. Envisagé durant la semaine de la reprise scolaire, le festival sera une fête de la culture qui prendra place tant dans les jardins de Pa’ofa’i que sur le Paepae a Hiro, le petit et le grand théâtre, l’espace To’ata, la bibliothèque ou encore dans les différentes salles de cours de TFTN. En résumé, tous les espaces de TFTN accueilleront des manifestations et actions. Seront ainsi mobilisés des chanteurs, des musiciens, des danseurs, des comédiens, des auteurs, des écrivains, des éditeurs, des animateurs en arts, en langue, en chant, en sport. Les visiteurs pourront venir écouter, voir, et partager avec des artistes tels que Félix Vilchez, Tuakana, Eono, Verua, Steve Angia, Papa Tihota, Titaua Porcher mais également avec les troupes de danse que sont Hei Tahiti, Tamariki Poerani, ‘Ori  i Tahiti, etc.

-Faˈaiho – Musée de Tahiti et des îles

Afin de participer à la relance économique du secteur culturel et valoriser l’élan créatif des artistes polynésiens, le Musée de Tahiti et des îles (MTI) a volontairement déprogrammé une exposition focalisée sur un artiste international afin d’organiser une exposition centrée sur les artistes du fenua. Il s’agit là d’un acte fort car l’opération initialement prévue était pensée dans une continuité d’actions entre plusieurs structures muséales par-delà les frontières avec une visibilité médiatique forte. Toutefois, pour soutenir le secteur local, le Musée de Tahiti et des îles organisera du 6 novembre 2020 au 14 mars 2021 une exposition baptisée : Fa’aiho, Ta’u Tufaa. Cet événement sera destiné aux artistes détenteurs de la carte d’artiste professionnel et aux artistes diplômés du Centre des Métiers d’Art et sera la déclinaison en arts plastiques du Festival cité ci-avant.

Les artistes proposeront des œuvres autour de quartre thématiques issues des collections du musée, à savoir : Tiki et Ti’i, l’ornementation, la navigation et la musique. Fa’aiho, Ta’u Tufaa évoque la notion de renaissance, de reprise de conscience, la finalité de l’exposition étant de permettre aux artistes d’exprimer leur vision du patrimoine polynésien et plus particulièrement des collections conservées au MTI en cette période de reprise d’activité. Une sélection des pièces issues des collections du musée sera exposée pour illustrer ces quatre thématiques et ainsi les confronter aux œuvres contemporaines sélectionnées. Une médiation pédagogique sera notamment produite par les équipes du Musée, en fonction des informations fournies par les artistes.

Afin de faire vivre l’exposition, plusieurs projets seront menés en parallèle :

  • le 14 novembre 2020, pour la Nuit des Musées, une visite guidée ainsi que des manifestations nocturnes seront proposées au public ;
  • du 25 au 28 février 2021, une « garden party artistique » sera proposée dans les jardins du Musée. Dans le cadre de cette opération, le vendredi 27 février 2021 une « Light Party » sera proposée dans les jardins, en partenariat avec TFTN, permettant une mise en lumière des projets proposés.

Durant ces manifestations, et afin de faire vivre l’exposition, les artistes sélectionnés seront sollicités pour proposer des ateliers, des créations live, des visites guidées, des appuis à la réalisation d’outils de médiation. Par ailleurs, les artistes lauréats du concours « Tahiti / Art en confinement » dans les catégories arts graphiques et sculptures seront sélectionnés pour intégrer la manifestation. Pour la Garden Party Artistique, les artistes sélectionnés pour Faˈaiho, Taˈu Tufaa seront invités à intégrer la manifestation. En fonction des places disponibles, le Musée de Tahiti et des Îles sélectionnera également d’autres artistes, en partenariat avec Te Fare Tauhiti Nui, pour compléter la manifestation. Les artistes seront invités à présenter leurs œuvres au public durant ces 4 jours, avec possibilité pour eux de les vendre.

Les autres sujets au conseil des ministres :

– Subvention d’investissement en faveur de la S.A.S ONATI pour l’achat de capacité internationale à partir du câble Manatua de Samoa vers les Etats-Unis
– Moody’s révise la perspective associée à la note de la Polynésie française de « positive » à « stable »
– Baisse des prix des hydrocarbures au 1er juin
– Le Fonds de solidarité nationale à destination des entreprises polynésiennes étendu au mois de mai
– Réouverture de la vente à emporter d’alcool dans les magasins à compter du 2 juin
– Présentation des comptes administratifs 2019 du Pays
– Amélioration du cadre réglementaire et des zones de mouillage de Bora Bora
– Règlementation des zones de mouillages dans le lagon de Faa’a et Punaauia
– Mesures pour relancer et soutenir la desserte maritime des îles
– Mesures de relance du tourisme nautique et fichier de la plaisance
– Partenariat entre les chambres d’agriculture de la Polynésie française et des îles Wallis et Futuna
– Subventions au Musée de Tahiti et des îles – Te Fare Manaha
– Soutien aux sports maohi : subvention à la Fédération des sports et jeux traditionnels – Amuitahiraa tu’aro mā’ohi
– Relogement des personnes sans-abri confinées
– Création d’un certificat de « randonnée aquatique »

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV