vendredi 20 mai 2022
A VOIR

|

Portrait – Hanarii, 15 ans, artisane de Rurutu

Publié le

Hanarii Daniela, 15 ans, est la plus jeune artisane de l'exposition de l’association Va’ine rima’ī no Rurutu tu noa, qui se tient à l'assemblée jusqu'au 8 mai. Son stage de la Maison Familiale Rurale (MFR), lui a permis de venir sur Tahiti avec sa grand-mère pour vendre paniers, chapeaux ou encore nattes.

Publié le 07/05/2022 à 17:00 - Mise à jour le 08/05/2022 à 16:56
Lecture < 1 min.

Hanarii Daniela, 15 ans, est la plus jeune artisane de l'exposition de l’association Va’ine rima’ī no Rurutu tu noa, qui se tient à l'assemblée jusqu'au 8 mai. Son stage de la Maison Familiale Rurale (MFR), lui a permis de venir sur Tahiti avec sa grand-mère pour vendre paniers, chapeaux ou encore nattes.

Tresser un chapeau “moulin”, des paniers, des nattes… : des techniques de tressages que Hanarii Daniela a appris depuis 5 ans et qu’elle est aujourd’hui fière d’exposer sur Tahiti.

Hanarii a grandi près de sa grand-mère Noeline, membre de l’association Va’ine rima’i no Rurutu tu noa : “J’ai appris avec ma grand-mère. Quand je revenais de l’école, je regardais ce qu’elle faisait. Cela m’a donné également envie de faire. J’aime bien faire des petits trucs comme par exemple les roses et les éventails”.

Comme dans tout cursus de la Maison Familiale Rurale, des stages de trois semaines sont obligatoires. “Je lui ai toujours dit qu’il fallait qu’elle travaille bien à l’école. Sinon, elle pourra toujours vivre de l’artisanat. Je l’ai prise avec moi parce que c’est avec moi qu’elle fait son stage. Pour venir sur Papeete, j’ai dû demander l’accord à son responsable pédagogique. Il a tout de suite accepté parce que cela fait partie de son apprentissage en artisanat” explique Noeline.

L’exposition des Australes qui se tient dans le hall de l’assemblée de la Polynésie française de 8 heures à 16 heures, fermera ses portes le 8 mai.

infos coronavirus