jeudi 26 mai 2022
A VOIR

|

Poly3D, une ouverture sur le monde des arts du numérique

Publié le

L’école Poly3D organisait samedi sa journée portes ouvertes. Seule école spécialisée dans l’industrie des arts du numérique sur le territoire, elle a réussi en quelques années à se faire une place dans cet univers. Avec un taux d’insertion de 60% dès la sortie, elle voit aujourd’hui une génération de Polynésiens épouser des carrières prometteuses à l'international.

Publié le 20/02/2022 à 15:09 - Mise à jour le 20/02/2022 à 15:09
Lecture 1 min.

L’école Poly3D organisait samedi sa journée portes ouvertes. Seule école spécialisée dans l’industrie des arts du numérique sur le territoire, elle a réussi en quelques années à se faire une place dans cet univers. Avec un taux d’insertion de 60% dès la sortie, elle voit aujourd’hui une génération de Polynésiens épouser des carrières prometteuses à l'international.

Depuis 7 ans, le studio Poly 3D forme des générations de polynésiens aux arts du numériques. De l’animation aux jeux vidéo en passant par les effets spéciaux, la “Polynesian touch” commence à se faire remarquer dans le monde : “on en a un [ndlr : un ancien étudiant] qui, après son master en métropole, part au Canada dans un gros studio pour travailler pour une série qui va sortir dans pas longtemps et qui, à mon avis, va avoir un gros succès”, témoigne Philippe Matin, responsable des études POLY3D. “On en a eu autre qui faisait partie de la toute première promotion, qui est allée jusqu’en master et qui est aujourd’hui productrice dans un studio en métropole”.

Tane et Lalie, lycéens en arts appliqués, ont profité de la journée portes ouvertes pour connaitre cette école d’un nouveau genre et s’ouvrir le champ des possibles. “La formation […], c’est un peu ce que je m’imagine, des études en art dans ce milieu là”, songe Lalie.

Le cursus de trois ans permet de connaitre sur le bout de la souris différentes techniques pour pousser les étudiants à trouver leur voie, comme pour Théo, étudiant en 3ème année : “il y a un panel de possibilités artistiques en terme de son, de lumière, tout ce qui peut être rapporté au dessin, à la 3D, à la programmation. Je ne connaissais pas vraiment tout le domaine artistique et je me suis un peu découvert en 3 ans”.

Si comme Théo vous souhaitez explorer l’industrie du jeu vidéo – qui en quelques années a dépassé celle du cinéma avec ses 300 milliards de dollars américains de chiffre d’affaires -, sachez que l’école Poly 3D ouvre d’ores et déjà ses inscriptions pour l’année prochaine. Il vous suffit de vous rendre directement sur leur page Facebook pour sauter le pas.

infos coronavirus