lundi 10 mai 2021
A VOIR

|

Plusieurs artistes Polynésiens invités au Deauville Tattoo Festival

Publié le

Publié le 22/08/2018 à 11:36 - Mise à jour le 22/08/2018 à 11:36
Lecture < 1 min.

La seconde édition du Deauville Tattoo Festival s’est déroulée les 18 et 19 août en Normandie, au Centre International de Deauville : espace de 18000 m2 sous un toit de verre.  Le concept?  Le public vient rencontrer des tatoueurs prisés, qui viennent parfois de l’autre coté de la planète, pour réaliser le tatouage de leur rêve durant la convention. Pour les tatoueurs, c’est l’occasion de se confronter à d’autres professionnels, de partager leur expérience et d’échanger avec le grand public. Un rendez-vous agrémenté de concerts, performances artistiques, shows, et expositions. 
 

Parmi les participants : Hiro Matai : un Polynésien de 34 ans, propriétaire d’un salon de tatouage à Lisieux. 

Le quotidien Le Pays d’Auge  lui consacre une page entière :  « Depuis tout petit, j’avais déjà cette passion du tatouage « , explique dans les colonnes Hiro Matai, tatoueur depuis l’âge de 9 ans. « Ses premiers dessins, il les réalisait sur le corps des membres de sa famille qui se prêtaient au jeu facilement », poursuit l’article, qui revient également sur la signification des nombreux tatouages que porte l’artiste. 

Il conclut par ce constat : « Le tatouage polynésien cartonne partout en France ».  

Une vague d’intérêt prometteuse, donc, pour le jeune entrepreneur. 
 

Rédaction web avec Le Pays d’Auge

infos coronavirus