mardi 26 janvier 2021
A VOIR

|

Ouverture de la cinquième édition du Heiva i Raromatai

Publié le

La 5ème édition du festival des Raromatai a démarré hier soir dans la commune de Tumaraa. Durant 4 jours, 1 500 festivaliers vont s’affronter, échanger et partager lors des activités traditionnelles. Et c’est avec la cérémonie du Rahiri que les festivités ont officiellement débuté.

Publié le 22/07/2019 à 15:23 - Mise à jour le 22/07/2019 à 15:30
Lecture 2 minutes

La 5ème édition du festival des Raromatai a démarré hier soir dans la commune de Tumaraa. Durant 4 jours, 1 500 festivaliers vont s’affronter, échanger et partager lors des activités traditionnelles. Et c’est avec la cérémonie du Rahiri que les festivités ont officiellement débuté.

C’est au son des pu et des pahu que les festivaliers ont été accueillis lundi place Temaru ao. Uturoa, Tumaraa, Taputapuatea,Tahaa, Huahine Bora Bora et même Maupiti ont fait le déplacement. Tous sont venus célébrer la culture. « On est vraiment ravis de partager notre culture » nous dit Ludo, de la délégation de Maupiti.

Lors de la cérémonie du Kava. (Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Et pour renforcer les liens entre les îles Sous-le-Vent, les chefs des délégations ont été invités à prendre place pour la cérémonie du Kava. Un moment solennel et convivial. « Cet événement rassemble les 5 îles. C’est une belle opportunité que de fêter cette cérémonie. Cela rappelle les racines de tout un chacun et cela permet de passer un message de fraternité et d’ambiance collective » explique Romy Tavaearii, maître de cérémonie du Oro’a Kava.

Logistique, matériels et moyens humains… En charge de l’organisation, la commune de Tumaraa a mis tout en œuvre pour accueillir l’événement. Cette année, le thème retenu pour ce grand rassemblement culturel est « Qui es-tu Maohi ». Un rassemblement qui a plusieurs objectifs : « 1 : l’image des Raromatai, 2 : la simplicité des Raromatai, 3 : le partage du savoir-faire dans la jeunesse d’aujourd’hui » précise Guillaume Tehuiotoa, coordinateur du Heiva i Raromatai.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Les Tamarii Tumaraa et Huahine ont été les premiers à fouler la scène dans la catégorie Himene. En danse, Maupiti et Vaiaau ont su embarquer le public lors de leurs prestations.

infos coronavirus