A VOIR

|

Ori Tahiti : le stage international de retour au conservatoire

Publié le

La 22e édition du stage international du Te Fare Upa Rau s'est ouverte ce lundi. 50 pratiquantes étrangères ont fait le déplacement à Tahiti pour une semaine.

Publié le 21/11/2022 à 14:21 - Mise à jour le 21/11/2022 à 14:26
Lecture < 1 min.

La 22e édition du stage international du Te Fare Upa Rau s'est ouverte ce lundi. 50 pratiquantes étrangères ont fait le déplacement à Tahiti pour une semaine.

Dans son discours d’accueil, le directeur du conservatoire Fabien Dinard a tenu à rendre hommage à Mamie Louise Kimitete, décédée en mars 2020. Présente lors de la dernière édition du stage, en novembre 2019, elle accordait une grande importance à la transmission des savoirs à tous les amoureux de ‘ori tahiti dans le monde.

En l’absence des pratiquantes japonaises, dont le retour est prévu courant 2023 mais avec un fort contingent de danseuses mexicaines et américaines, le stage accueille trois niveaux de pratique et propose une triple initiation avec la pratique du ‘ori tahiti, des percussions traditionnelles et du Himene.

eCrédit : conservatoire de la Polynési

Entraînées pour la danse par Moon (premier niveau) et par Kahealani Tsong (niveaux 2 et 3), par Moana Urima pour les percussions et par Mama Iopa pour les Himene, les pratiquantes ont rendez-vous ce vendredi 25 novembre à 8H30, pour leur évaluation  et leur passage devant le grand jury du Conservatoire.