mercredi 27 octobre 2021
A VOIR

|

Opération “Artistes solidaires” : l’art à la rencontre de tous les publics

Publié le

L’action Artistes solidaires se positionne au sein du programme, impulsé, depuis le début de l’année, par le Ministère de la culture.

Publié le 05/10/2021 à 16:20 - Mise à jour le 05/10/2021 à 16:23
Lecture 2 minutes

L’action Artistes solidaires se positionne au sein du programme, impulsé, depuis le début de l’année, par le Ministère de la culture.

Il regroupe un ensemble de 10 actions décliné sous forme d’opérations de proximité visant à offrir à la population une programmation éclectique et riche afin de surpasser l’impact psychologique et social engendré par la crise sanitaire.

Lire aussi : le ministère de la Culture lance 10 actions pour un Fenua en mouvement

Face à la situation sanitaire il a été décidé de décaler l’opération Artistes solidaires. Cette opération entend mettre en contact des artistes professionnels avec les publics empêchés qui, dans un premier temps, rencontrent des difficultés pour accéder à la culture et, dans un second temps, il s’agit de créer avec eux, une œuvre originale collaborative.

Au travers de plusieurs séances de créations, chaque artiste s’attache à faire jaillir le créateur qui sommeille dans les jeunes, les adolescents et les adultes de structures adaptées spécifiques. En tout, ce sont 8 artistes qui vont dans des lieux différents pour donner à voir leur pratique, mais également pour remettre en cause leur pratique en la confrontant avec ces publics variés.

Le premier groupe d’artistes, est celui créé avec les membres de l’association Mata Hotu No Porinetia, mené par Maria José Sotomayor, art-thérapeute et artiste plasticienne confirmée. Après avoir fait découvrir aux membres de l’association la pratique de l’artiste Keith Haring, Maria José Sotomayor s’est attachée à démontrer à chacun des jeunes qu’aucun handicap ne peut limiter la création artistique.

L’œuvre finale vient d’être remise, ce mardi, au ministre de la Culture, Heremoana Maamaatuaiahutapu. Elle sera visible au sein de la Maison de la Culture avant d’être valorisée au cours d’une exposition dédiée d’ici à la fin de l’année avec les 9 autres créations solidaires.

Vous pourrez découvrir les autres associations et artistes impliqués dans ce projet prochainement.

Les mots de l’artiste : La réalisation d’une œuvre collective avec des personnes en déficience visuelle « L’être humain cherche à laisser sa trace depuis très longtemps, et cette trace est porteuse d’un message, d’une histoire qui se raconte au travers des traits et des couleurs. Mettre la création artistique à la portée de tout public, fait partie de mon métier depuis de nombreuses années en Polynésie. L’opération Artistes Solidaires m’a donné l’opportunité d’élargir l’impact de ma pratique artistique pour aller vers des personnes qui ne voient pas ou peu, et ainsi leur faire vivre une histoire afin de raconter la leur. Avec les usagers de Mata Hotu No Porinetia, j’ai choisi de leur raconter l’histoire de l’art dans notre société et de les faire devenir des porteurs de leur propre histoire au travers un tableau simple, beau, claire et avec un message. En plus de la peinture, j’ai choisi de leur faire découvrir les matières par le touché, de les faire exprimer un ressentie avec des couleurs. Cette aventure s’est avérée enrichissante et intense en termes de relations humaines, de collaboration, de communication et de partage.

Rédigé par

infos coronavirus