samedi 6 juin 2020
A VOIR

|

Moerani Tauhiro accède au titre de kumu hula

Publié le

Moerani Tauhiro vient d’accéder au titre de kumu hula, professeur de hula. Depuis son plus jeune âge, elle était attirée par la culture hawaiienne. Cet événement marque son entrée officielle parmi les meilleures danseuses pratiquant le hula.

Publié le 13/07/2019 à 15:49 - Mise à jour le 14/07/2019 à 11:22
Lecture 2 minutes

Moerani Tauhiro vient d’accéder au titre de kumu hula, professeur de hula. Depuis son plus jeune âge, elle était attirée par la culture hawaiienne. Cet événement marque son entrée officielle parmi les meilleures danseuses pratiquant le hula.

Cérémonie un peu particulière, ce samedi matin au tombeau du roi Pomare V à Arue. Moerani Tauhiro, passionnée de culture hawaiienne, se préparait à accéder au titre de kumu hula, celui de professeur de danse hawaiienne. Son mentor, Kekela Miller, Hawaiienne et kumu hula, est venue au fenua pour les festivités culturelles de Raiatea. Elle a saisi l’occasion pour organiser cette cérémonie appelée ‘uniki.

Kekela Miller (crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

« L’objectif de cette cérémonie est de montrer à toutes les personnes réunies aujourd’hui que Moerani est une kumu hula qui est passée par toutes les étapes, explique Kekela Miller. On lui posera la question : où as-tu appris le hula ? qui te l’as appris ? qu’elle est ta généalogie ? Il est donc important qu’elle reste toujours ancrée à sa généalogie qui remonte à Hawaii. J’ai pensé qu’il serait approprié que l’on fasse cette cérémonie en présence de sa famille et de ses amis, qui sont aujourd’hui des témoins. » 

Famille et amis ont fait le déplacement pour assister à la cérémonie. Car cela faisait 7 ans que Moerani attendait ce jour. Et il  lui a fallu faire preuve de patience et de persévérance pour arriver à ce niveau de pratique. Trois autres kumu ont fait le déplacement aux côtés de Kekela Miller. Aujourd’hui Moerani est une femme comblée.

(crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

« Pour moi c’est un grand honneur de recevoir ce titre et cette bénédiction venant de ma kumu hula Kekela Miller, confie-t-elle. Donc je suis fière, je suis honorée, parce que c’est le résultat de plusieurs années de danse. Depuis que j’ai rencontré kumu Kekela Miller, elle m’a donné plusieurs challenges à réaliser. Par exemple, composer mes propres chansons, faire des chorégraphies pour mes danses, chercher les sens cachés des différentes chansons, autant haiku que ‘auana. »

Moerani enseigne à l’école Halau Hula Ha’aheo O Kahiki qui se situe à Taravao. Les inscriptions ne seront ouvertes qu’à compter de la rentrée.

infos coronavirus

Sur les traces de l’empreinte carbone

L’empreinte carbone, on en parle beaucoup, mais de quoi s’agit-il exactement ? Un Polynésien émet en moyenne 3,8 tonnes de CO2 par an. Une empreinte en dessous de la moyenne nationale, mais qui ne vise pour l’instant que nos émissions directes. C’est-à-dire, sans tenir compte de l’acheminement des énergies fossiles. Or, loin de tout, la Polynésie affiche une très forte consommation d’hydrocarbures, notamment pour le transport terrestre, principal émetteur de gaz à effet de serre.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Nucléaire : l’effet rétroactif de l’amendement Tetuanui rétabli

Alors que le Sénat avait voté la suppression de l’article qui étendait à toutes les demandes d’indemnisation des victimes du nucléaire, l’application du seuil d’1 millisievert, la semaine dernière, la Commission Mixte Paritaire (CMP) vient de le rétablir.

Seulement 3 jeunes en section « surf espoir » pour la...

Ils ont 15 ans et rêvent de percer dans le monde du surf. Ce matin, des élèves de 3ème ont passé l’examen d’admission pour intégrer la section "surf espoir" du lycée Tuianu Legayic de Papara. Cela fait 8 ans qu’il propose cette filière qui conjugue surf et études. Problème : l’effectif est très réduit, ce qui interroge sur l’avenir de la filière.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV