vendredi 15 octobre 2021
A VOIR

|

Maupiti : du pain coco par centaines pour lever des fonds

Publié le

Le pain coco est une recette que la population de Maupiti maîtrise à la perfection. C’est d’ailleurs une friandise que l’association "Maurua i tera ra manu" a décidé d’intégrer dans ses levées de fonds.

Publié le 19/03/2021 à 9:17 - Mise à jour le 19/03/2021 à 9:17
Lecture 2 minutes

Le pain coco est une recette que la population de Maupiti maîtrise à la perfection. C’est d’ailleurs une friandise que l’association "Maurua i tera ra manu" a décidé d’intégrer dans ses levées de fonds.

Sur l’île de Maupiti, le pain coco est une spécialité très appréciée de la population. Ce pain est souvent préparé pour le petit déjeuner du dimanche, ou pour de grandes occasions. Pour financer son déplacement aux États-Unis, l’association “Maurua i tera ra manu” a prévu plusieurs ventes de pain coco. Une semaine c’est 90 pains, la semaine d’après 400…

“De temps en temps, on fait des grosses ventes, explique Teheimana Taputu, la présidente de l’association. On prépare des pains pour envoyer sur d’autres îles, comme Raiatea, Bora Bora, Taha’a… Donc la semaine dernière, on a fait envoyer 360 pains à Taha’a, c’est presque 24 heures de préparation.” 

Les méthodes de préparation sont nombreuses, mais la réussite de l’opération réside dans le travail d’équipe. “On a à peu près quatre à cinq garçons qui s’occupent du râpage de coco. Il y a deux garçons qui font le pressage de coco pour avoir du lait de coco. Une équipe de femme pour beurrer et fariner les plats. Et il y a 6 femmes et hommes pour le pétrissage de la pâte”, détaille Heilani Taputu, la secrétaire adjointe de l’association.

Une fois la pâte bien levée puis disposée dans les plats, le tout est transporté chez le boulanger du village pour la cuisson. Quelques minutes plus tard, le résultat est plus qu’appétissant. Chauds, parfumés et savoureux, les pains coco seront vendus en voiture ambulante. Et ils ne font pas long feu, car à Maupiti, la population en raffole.

Rédigé par

infos coronavirus