fbpx
lundi 24 février 2020
A VOIR

|

Matavaa 2019 : A Pae !

Publié le

Ce jeudi 19 décembre marquait la fin des festivités du Matavaa de Ua Pou. Après 3 heures de danses et chants, le totoko pio’o, bâton de commandement a été remis au maire de Fatu-Iva, qui accueillera le mini-festival en décembre 2021. Pour vous, TNTV revient chaque jour sur les moments marquants de ce Matavaa 2019.

Publié le 20/12/2019 à 9:04 - Mise à jour le 21/12/2019 à 15:28
Lecture 3 minutes

Ce jeudi 19 décembre marquait la fin des festivités du Matavaa de Ua Pou. Après 3 heures de danses et chants, le totoko pio’o, bâton de commandement a été remis au maire de Fatu-Iva, qui accueillera le mini-festival en décembre 2021. Pour vous, TNTV revient chaque jour sur les moments marquants de ce Matavaa 2019.

Après des démonstrations de confection de kumuhei et de tatouage traditionnel, un défi de percussions marquisiennes, les 9 délégations ont offert au public une cérémonie de clôture digne de ce nom. Plus de 3 heures de show pour aboutir à la passation entre Ua Pou et Fatu-Iva. Après 4 jours de festivités éreintantes pour les quelques 1 500 membres des différentes délégations, danseurs, chanteurs, musiciens, artisans n’ont pas démérité pour nous proposer des prestations originales, pour certaines, préparées le matin même.

Crédit Vaea D.

Accompagnés par les tiki scupltés par chaque délégation, artistes et festivaliers étaient rassemblés sur l’aire de jeux Takuaa tandis que les artisans proposaient des prix sur leur invendus. Avant de se produire une dernière fois, les Rapa Nui ont généreusement offert à Ua Pou un moai sculpté sur place, déplacé ensuite à dos d’hommes, rejoignant les autres tiki sur le tohua. Ils ont ensuite offert aux sculpteurs un tumu hatu, lien avec la terre, le vent et les tupuna.

Crédit Vaea D.

A l’heure des discours, les maires informent qu’ils ont fait la démarche pour que le Matavaa soit inscrit sur le calendrier des événements du pays, au même titre que le 14 juillet. Ils annoncent également la confirmation de l’aide de l’Etat pour le prochain Matavaa de 2021.

A l’issue des différentes prises de parole, le maire de Ua Pou a cédé le bâton de commandement, le totoko pio’o au maire de Fatu-Iva et au chef de la délégation de l’île. Puis les musiciens ont entamé une dernière composition puissante, émouvante puisqu’elle marque la fin du Matavaa o te henua enana 2019.

En soirée, le groupe des Marquisiens de Tahiti, Toko Henua, décidait de se produire une toute dernière fois sur leur lieu de vie pendant le Matavaa, à la mission catholique, pour remercier l’ensemble de l’équipe qui avait pris soin d’eux depuis leur arrivée jeudi dernier.

Alors que les délégations de Tahuata et Fatu-Iva repartaient déjà dans l’après-midi à bord du Tahiti Nui, les départs des autres délégations s’échelonneront entre vendredi et dimanche. Hakahau se videra donc petit à petit de tous ces festivaliers venus partager un moment fort pour la valorisation de la culture marquisienne, mais le village restera riche de tous ces souvenirs.

Crédit Vaea D.

Pakipaki tatou, bravo à tous !

Rendez-vous en décembre 2021 à Fatu-Iva !

Ia tinitini to kotou koutee ia tama enana

« Que ta traversée soit infinie, enfant de la Terre des Hommes »

LE MATAVAA, E AHA TERA MEA ?

Le Festival des arts des îles Marquises, Matavaa o te Henua Enana, est une manifestation culturelle organisée périodiquement sur chacune des 6 îles habitées, à tour de rôle. Initié en 1986 par l’association Motu Haka, il a pour but de maintenir vivace et de célébrer la culture marquisienne, à travers chants et danses traditionnels, artisanat, tatouages, médecine traditionnelle, art culinaire. Il signifie « l’éveil » et a pour objectif la transmission de génération en génération. Les différents comités organisateurs alternent tous les deux ans grand festival (avec des délégations d’autres îles du Pacifique) et mini-festival sur les plus petites îles (Ua Huka, Tahuata et Fatu-Iva).

LE MATAVAA, LA SUITE

Retrouvez-nous demain pour le portrait d’une personnalité de ce Matavaa 2019.
Pour suivre le déroulement du Matavaa 2019 : Matavaa o te henua enana (FB)

REPORTAGEVaea D.

Taxer le sucre est-il efficace ?

Sodas, sirops, confitures, gelées et autres biscuits : plus aucun produit sucré n’échappe à la "taxe de consommation pour la prévention" sur le sucre. Même pas les importateurs, contraints de la répercuter sur les prix de vente. Applicable depuis le 1er janvier sur les jus de fruits et légumes avec sucres ajoutés, ou édulcorants de synthèse, cette taxe entend ainsi ratisser plus large. Mais pour l’association des diététiciens de Polynésie française, elle ne suffira pas à faire reculer l’obésité.

Coronavirus : le CHPF prêt à faire face

Il ne circule pas sur le territoire, mais les acteurs de santé se tiennent prêt à le recevoir. Rodé à l’exercice des épidémies, le CHPF nous a ouvert ses portes. Quel est le circuit pour un éventuel cas suspect et comment le patient est-il pris en charge si la contamination est confirmée ?

L’audiovisuel, un secteur qui séduit les jeunes

Ils sont graphistes, cadreurs, réalisateurs ou beatmakers. Avec la généralisation des smartphones et du numérique, les métiers de l’audiovisuel attirent de plus en plus de jeunes. Faute d’école spécialisée au fenua, ils sont nombreux à se former sur le tas. Comment font-ils pour s’en sortir et se faire une place sur un marché restreint ? Eléments de réponse.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X