jeudi 29 septembre 2022
A VOIR

|

Marae Arahurahu : un effondrement “pas exceptionnel” selon le Pays

Publié le

Après l'éboulement d'une partie du marae Arahurahu, une équipe technique a été envoyée à Paea pour réaliser un diagnostic. Une restauration de l'édifice doit à présent être organisée.

Publié le 16/08/2022 à 16:31 - Mise à jour le 16/08/2022 à 16:48
Lecture < 1 min.

Après l'éboulement d'une partie du marae Arahurahu, une équipe technique a été envoyée à Paea pour réaliser un diagnostic. Une restauration de l'édifice doit à présent être organisée.

C’est un internaute qui a donné l’alerte le 13 août dernier. Une partie du marae Arahurahu de Paea s’est effondré. Interrogé, un habitant des lieux supposait qu’il pourrait s’agir d’une dégradation humaine.

Ce mardi, en concertation avec le Service du Tourisme gestionnaire du site, une équipe technique a été dépêchée sur place afin de réaliser un diagnostic archéologique.

Lire aussi – Paea : le marae Arahurahu dégradé

Seul le ahu du marae est endommagé, souligne un communiqué du Pays. La façade sud-est présente un éboulement de 3 m de longueur qui, lors de la chute des pierres, a vidangé la maçonnerie interne fragilisant ainsi la stabilité de la structure. Un autre effondrement, plus restreint, est localisé sur le long côté nord-ouest de l’édifice.

Bien que spectaculaire, cet effondrement n’a pour autant “rien d’exceptionnel sur des structures anciennes construites en pierres sèches, explique le communiqué. Dispensées de liant, elles s’affaissent en raison de la gravité et de la pression interne exercée sur les blocs de basalte. Les derniers épisodes orageux, la fréquentation touristique des lieux et, d’une manière plus générale, l’activité humaine aux alentours sont autant de facteurs qui, indirectement, fragilisent la structure”.

Un calendrier d’intervention va être mis en place pour organiser les restaurations de l’édifice culturel.

infos coronavirus