vendredi 18 octobre 2019
A VOIR

|

Manuarii Teauroa, un passionné de mode à la conquête de l’étranger

Publié le

Publié le 29/11/2017 à 9:51 - Mise à jour le 29/11/2017 à 9:51
Lecture 3 minutes

Manuarii est originaire des Australes. Il a grandi entouré d’artisans et a tout de suite été fasciné par les techniques, les matières. “Mes tantes, mes grand-mères, sont des professionnelles dans la réalisation de chapeau,”peue”, paniers… Elles maîtrisent des techniques ancestrales que je n’ai pas appris, mais que mes yeux ont observées”, nous raconte l’artiste. 

Tout jeune, il s’amusait à réaliser de petites créations à partir de tissus, tulles, fleurs, feuilles. La mode est rapidement devenue sa passion. Manuarii a commencé à créer des décors, costumes pour toutes les occasions : “soirées à thèmes, mariages, anniversaires…”

Puis, le temps a passé et le jeune homme a dû mettre la mode de côté pour se concentrer sur ses études… en tourisme. Depuis 12 ans, il travaille dans l’hôtellerie pour gagner sa vie. Mais aujourd’hui, Manuarii a bien l’intention de “tourner la page”. Il espère faire de sa passion pour la mode un métier. “Je n’ai aucune base dans le design, ni en couture, tout ce que je crée est fait main (aiguilles, fils, rubans, ciseaux, agrafeuses, scotch). J’ai décidé de quitter la Polynésie dans quelques mois pour partir à l’étranger dans une école de “Design” afin de mettre à profit mes savoirs pour les développer et me perfectionner dans la haute couture.”
En allant étudier ailleurs, Manuarii a aussi l’ambition “d’exporter nos traditions et de vendre du rêve”. “La culture tahitienne est belle et riche. Il faut l’exporter et l’a promouvoir.”

Manuarii n’a jamais complètement abandonné la mode. En 2013, il a participé pour la première fois à  un concours de robes végétales sur le thème de la tiare Tahiti. Et a décroché le premier prix.  
Cette année, l’apprenti styliste a participé à la confection de robes végétales pour l’élection de Miss Punaauia 2017. Il a remporté le prix de la meilleure robe végétale. Il a également eu l’occasion de réaliser des tenues lors des concours de Miss Papara 2017, et de Miss Tahiti. 

Ce qui l’inspire ?  “Notre belle nature polynésienne !” Mais il garde aussi un oeil sur la mode internationale pour, pourquoi pas un jour, allier la haute couture au végétal. Manuarii donne également un aspect écologique à ses créations. “Le design est ma passion, et j’allie cette passion à l’écologie en transformant et en donnant une seconde vie à des matériaux ou vêtements.”
 
Avant de quitter le fenua pour se lancer dans ses nouvelles études, Manuarii a voulu connaître un peu plus l’avis de la population sur son travail. Avec l’aide d’un ami, manager dans un bar, il a donc organisé une “fashion night”. Un défilé façon Victoria’s secret, mais avec du végétal. L’événement a été très bien accueilli, de quoi lui donner du courage pour se lancer dans sa nouvelle carrière. 
 

M.D-M

Dossier de la semaine : les Evasan, pour qui ? Quand ? Comment ?

De par son éclatement géographique, la Polynésie se confronte à des difficultés lors de certaines évacuations sanitaires inter-îles. Comment une Evasan est-elle déclenchée ? Qui le décide ? Quels sont les moyens à disposition ? Éléments de réponds dans notre dossier de la semaine.

La filière crevette veut faire décoller sa production

Dans le cadre de la fête de la science, l'Ifremer organise sa journée porte ouverte samedi à Vairao de 8h30 à 15 heures. Maintenant que l'institut a cédé ses droits sur la souche de la crevette bleue au pays, la filière en plein développement, ambitionne de doubler, voire de tripler sa production, face à une demande en hausse.

Quelles actions pour prévenir l’illettrisme en Polynésie ?

Facteur de décrochage scolaire, l’illettrisme fait l’objet d’une attention particulière des pouvoirs publics. Boîte à livre, ateliers lectures, ou remise à niveau : quelles actions sont déployées pour prévenir ce handicap ?

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Nucléaire : “Il faut que tous nos enfants connaissent...

Sept mois après la disparition de Roland Oldham, Moruroa e Tatou a un nouveau président. Hirohiti Tefaarere a tenu jeudi matin sa première réunion de travail avec les membres de son bureau. Aujourd’hui retraité de l’assemblée, Hirohiti Tefaarere est bien connu pour avoir milité aux côtés des partis indépendantistes tels que le Here Ai’a, Te Nunaa ia Ora, Ea Api avec John Teariki et enfin le Ia Mana te Nunaa. Il a aussi présidé plusieurs clubs sportifs. Cet ancien syndicaliste a été à l’origine des principales réformes sociales du pays. Membre fondateur de Moruroa e Tatou, Hirohiti Tefaarere a créé en 1988 le comité pour la paix Te Rai Hau et en 1987 la Ligue des droits de l’Homme et du citoyen. Son prochain combat : l’enseignement de l’histoire du nucléaire à l’école et faire reconnaître le 2 juillet comme jour férié.

Kassav’ au fenua pour son 40ème anniversaire

C'est la deuxième fois que Kassav' vient au fenua, et cette fois, c'est pour son 40ème anniversaire ! Ils joueront ce soir à To'ata. Jacob Desvarieux, le chanteur du groupe de zouk, était notre invité :

Surf : le Français Jérémy Flores qualifié pour les...

https://www.facebook.com/FFsurf/videos/2504543452957295/ L'aventure s'est terminée pour notre Spartan Michel Bourez et le Français Jérémy Flores, compagnon de la Tahitienne...

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X