vendredi 20 septembre 2019
A VOIR

|

L’univers flottant de Paul Jacoulet au Musée de Tahiti et des îles

Publié le

Publié le 06/09/2017 à 13:19 - Mise à jour le 06/09/2017 à 13:19
Lecture 2 minutes

À partir de ce jeudi et jusqu’au 10 décembre, le Musée de Tahiti et des îles accueille une exposition du Quai Branly : celle de Paul Jacoulet. L’artiste français s’est installé très jeune au Japon, où il a été formé à la peinture puis à l’art de l’estampe. Il a beaucoup voyagé, notamment en Micronésie. 
Les visiteurs pourront découvrir des estampes, dessins et aquarelles au Musée de Tahiti et des îles. “Il y a beaucoup d’empruntes asiatiques. Il y a tout un regard sur la Micronésie. Paul Jacoulet a eu la chance d’y aller entre 1929 et 1932 à un moment où la Micronésie était encore un endroit peu visité. Il y a le regard de l’artiste, mais aussi le regard de celui qui s’attache aux détails” explique la directrice de Te fare Manaha, Miriama Bono. 

Paul Jacoulet est également venu en Polynésie. “Son projet c’était de pouvoir mettre en place une série d’estampes sur la région. Et malheureusement il est mort avant. Mais je sais, puisque sa fille me l’a dit, que lorsqu’il est venu, il a fait des croquis de la Polynésie. Et notamment elle se souvient de l’avoir vu dessiner le Mont Orohena. J’espère qu’un jour on pourra voir ses dessins ici puisqu’en effet c’est très intéressant”. 

 

La fille adoptive de l’artiste était ce jeudi matin au Musée pour une rencontre avec le public. Elle était jeune lorsqu’elle a visité la Polynésie pour la première fois avec son père. Thérèse Inagaki-Jacoulet, aujourd’hui âgée, redécouvre le fenua avec bonheur. Elle trouve des similitudes entre la Micronésie et la Polynésie et est heureuse de revenir pour partager le travail de son père avec les Polynésiens. 

Rédaction web 

Stéphane Martin, directeur du Quai Branly sera l’invité de notre journal en français ce jeudi soir. 

La petite fourmi de feu : un désastre écologique

Elle est l’une des 100 espèces les plus envahissantes au monde : la petite fourmi de feu ou fourmi électrique dévaste tout sur son passage. Originaire d’Amérique centrale et du sud, elle a été signalée pour la première fois en 2004 à Mahina. Elle est présente aujourd’hui à Tahiti, Moorea, Rurutu, Huahine ou encore à Bora Bora... Le dossier de la rédaction :

Le drame des violences conjugales en Polynésie française

La secrétaire d’État Marlène Schiappa a annoncé mettre en place un Grenelle spécifique aux territoires d’outre-mer le 25 novembre. Quel est le constat de cette violence en Polynésie et quelles sont les aides dont bénéficient les victimes ?

Ligue 1 Football : le point sur les grands changements avant la reprise

En football, après 2 longs mois d’arrêt, les footballeurs de ligue 1 reprennent petit à petit le chemin des terrains. L’occasion pour nous de faire le point sur les grands chantiers de l’intersaison avec en ligne de mire le mercato hivernal.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

vidéos populaires

Une Tahitienne championne de padel tennis

Léa Moerava Godallier est la numéro 2 française au classement de la Fédération Française de Tennis (FFT). Depuis septembre, elle s’est installée à Madrid car elle a intégré le circuit professionnel : le World Padel Tour qui regroupe tous les meilleurs joueurs mondiaux.

Grands projets : “cela va voir le jour” assure...

L’ouverture de la session budgétaire de l’assemblée s’est tenue ce matin avec les discours des présidents de l’hémicycle de Tarahoi, Gaston Tong Sang, et celui de la Polynésie Française, Edouard Fritch. Ce dernier a dressé un bilan d’étape de son gouvernement et donné les orientations à venir. Un bilan jugé positif pour la majorité, mais très critiqué par l’opposition.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV