mercredi 1 décembre 2021
A VOIR

|

Les Terroirs de Mahaena ouvrent leurs portes

Publié le

C’est une première pour la section de Mahaena. Elle vient d'ouvrir aujourd’hui son Mini Heiva, des jeux inter-quartiers qui ont habituellement lieu à Papenoo en juillet. Durant un mois, plus d’une centaine de jeunes pourront se retrouver pour des activités sportives et culturelles. Les familles qui dépendent du secteur primaire pourront également exposer leurs produits.

Publié le 09/07/2021 à 17:10 - Mise à jour le 09/07/2021 à 17:10
Lecture 2 minutes

C’est une première pour la section de Mahaena. Elle vient d'ouvrir aujourd’hui son Mini Heiva, des jeux inter-quartiers qui ont habituellement lieu à Papenoo en juillet. Durant un mois, plus d’une centaine de jeunes pourront se retrouver pour des activités sportives et culturelles. Les familles qui dépendent du secteur primaire pourront également exposer leurs produits.

Ce vendredi matin à Mahaena, le orero de Teriihomai a invité les visiteurs mais surtout les habitants de la section à se retrouver. Tous les vendredis soirs et samedis en journée, la population de Mahaena pourra profiter d’un mini Heiva. Les plus de 14 ans pourront s’affronter en sport traditionnels, sous l’œil avisé des responsables des trois quartiers.

“Ici, derrière la mairie, ça sera le volleyball et le football en journée et en soirée aussi et le samedi, c’est le kayak et la natation”, détaille Vahinetua Neuffer, bénévole.

Les petits aussi pourront se dégourdir et apprendre dans des ateliers plus ludiques. Et pour soutenir les familles dont les activités principales sont l’agriculture, l’horticulture et l’artisanat, un chapiteau pour exposer leurs produits est ouvert tous les jours.

“Nous tous, on habite Mahaena et on expose toutes sortes de produits, comme les paniers, les chapeaux, les colliers“, présente Célina Paari, présidente de l’association artisanale Manahere.

Mahaena compte plus de 1 000 habitants et l’opération en est à sa première édition. L’objectif de l’association Ia Hotu o Mahaena et de la commune : occuper ces jeunes durant les vacances de juillet.

“On entend tout le temps dans les médias, dans la télé, il y a des bagarres partout. Pour nous à Mahaena, c’est le seul moyen pour occuper les jeunes, pour ne pas qu’ils aillent n’importe où”, explique Abel Teihotu, maire délégué du district.

“Auparavant, on se déplaçait sur Papenoo, et cette année, on a décidé de rester dans notre petit district”, témoigne Monoihere Pahuiri, une habitante. Pour Miriama Tairua, qui réside elle aussi à Mahaena, “c’est une bonne initiative, par rapport aux jeunes déjà. Par rapport aussi aux artisans, ça leur permet de nous montrer ce qu’ils font”.

Seuls les habitants du district pourront participer aux « Terroirs de Mahaena ». Les inscriptions se font auprès des responsables de quartiers. De quoi divertir les petits et grands jusqu’au 31 juillet.

infos coronavirus