lundi 18 janvier 2021
A VOIR

|

Les quartiers s’affrontent… autour de sports traditionnels

Publié le

Publié le 04/04/2016 à 13:12 - Mise à jour le 04/04/2016 à 13:12
Lecture 2 minutes

Lever des pierres, lancer les javelots ou décortiquer les noix de cocos : les jeunes s’initient aux sports traditionnels à Punaauia.  Les maisons de quartiers de Outumaoro, Taapuna, Puna nui et Puna iti ont réuni une centaine de jeunes, pour une nouvelle journée culturelle. Un retour aux sources pour apprendre des gestes ancestraux et s’intéresser au patrimoine polynésien.
A 16 ans, Aruarii est fière de savoir ôter la chair du coco : « ce sont mes grands-parents qui m’ont appris , je suis partie aux Tuamotu et je leur ai demandé s’ils pouvaient m’apprendre, c’est notre culture ».
Des spécialistes des tu’aro maohi transmettent leurs savoirs à la jeune génération. Patrice Teinaore, de la fédération des sports traditionnels, encourage les plus jeunes et observe les techniques des plus grands : « je suis content aujourd’hui, je vois un peu les jeunes qui pourraient être sélectionnés pour le heiva« .
Tous ne feront pas de compétition.  Cette journée permet surtout de réunir deux générations . Des papas et des mamas animent une dizaine d’ateliers. En plus des sports traditionnels, les jeunes s’occupent au tressage, à la teinture sur pareo, ou découvrent des saveurs culinaires.
C’est la deuxième journée de ce genre. La première avait été organisée au lycée St Joseph de Punaauia il y quinze jours. Selon Marie-Rose Teuru, dixième adjointe au maire en charge de la culture « les jeunes essayent de s’intéresser de plus en plus à leur patrimoine, ils sont motivés pour venir passer une journée en famille, entre associations et entre quartiers ».
Une autre journée similaire est prévue le 30 avril. Elle sera organisée par la maison de quartier de Taapuna.

Thomas Chabrol

infos coronavirus