mercredi 3 mars 2021
A VOIR

|

Les Marquises se préparent pour le festival Eo Himene

Publié le

Publié le 24/10/2018 à 13:12 - Mise à jour le 24/10/2018 à 13:12
Lecture 2 minutes

C’est une scène unique qui se remonte pour la 3e fois, sur le site de Temehea dans la baie de Taiohae. Éclairage, câbles, enceintes… Au total, 10 tonnes de matériel professionnel vont être installées pour le festival Eo Himene, qui se tient vendredi et samedi soir. Lancée pour la première fois en 2014, l’aventure musicale se poursuit avec des groupes de Nuku Hiva, Hiva Oa et Ua Pou qui joueront aux côtés de têtes d’affiches de Tahiti.
 
« On est présents à côté d’artistes qui ont fait leur chemin, confie Moetai Huioutu, le président du comité organisateur du festival. Nous avons Pepena qui vient, il y a aussi Ama avec Aldo Raveino et Michel Poroi qui est notre parrain, et puis Yellow Stone qui est un groupe qui est en train de monter à Tahiti. »
 
Le festival Eo Himene, c’est un partage de la musique, une organisation menée par des bénévoles pour offrir gratuitement au public deux soirs de concerts live pour découvrir des compositions jamais jouées sur scène. Car ce festival y met un point d’honneur : les groupes doivent se présenter avec des compositions, « en particulier en langue marquisienne pour les groupes marquisiens », explique Christophe Cordier, membre du comité organisateur. « Jouer devant un grand public qui se déplace juste pour la musique, c’est le meilleur moment pour présenter des compositions. »
 
Nuku Hiva s’apprête donc à vibrer et danser aux rythmes des chants marquisiens, du rock en passant par le jazz manouche et les ballades acoustiques. Un subtil mélange des genres sur la Terre des Hommes. 
 

Rédaction Web avec Thomas Chabrol

infos coronavirus

Air Tahiti Rairoa Horue 2021VOIR LE DIRECT
+