samedi 17 avril 2021
A VOIR

|

Les Marquises au musée du quai Branly

Publié le

Publié le 04/04/2016 à 10:12 - Mise à jour le 04/04/2016 à 10:12
Lecture 2 minutes

« Mata hoata » : voir avec des yeux éclairés… c’est le nom de la nouvelle exposition du musée du quai Branly. 
Le nom a été choisi par les habitants de l’archipel. C’est ce qu’indique Carol Ivory, professeur d’histoire de l’art du Pacifique, et commissaire de l’exposition : « La notion des yeux éclairés, brillants est aussi liée à la lune. Ils symbolisent le troisième jour de la nouvelle lune et représentent la fertilité et la fécondité. Matahoata est donc un mot puissant qui évoque un « regard éclairé » sur une culture. Ce terme, qui désigne aussi un motif présent dans la sculpture et les tatouages, évoque enfin – sous la forme d’un clin d’oeil – le terme Matavaa, « éveiller les yeux à la culture ». Matavaa est le festival des arts marquisiens qui a lieu tous les deux ans. Avec ce titre, nous voulons matérialiser l’idée d’une meilleure compréhension des arts et de la société des îles Marquises aux yeux des Marquisiens mais également aux yeux des Occidentaux ».
 

Pendant 3 mois, les amateurs d’art océanien pourront parcourir l’art des Marquises à travers les âges, de l’art classique des premiers temps en passant par l’impact de l’arrivée des missionnaires et de l’administration coloniale sur les arts et les évolutions que cela a entrainé, jusqu’aux arts vivants actuels. L’exposition s’articule selon trois axes : les îles Marquises avant leur contact avec l’Occident, les évolutions et mutations des arts suite à la colonisation occidentale et enfin la résurgence artistique à partir de la fin du XXe siècle.

Une vingtaine de portraits de Marquisiens vus par les Occidentaux, comme par exemple Paul Gauguin ou Pierre Loti, est également présentée. 

Rédaction web

infos coronavirus

Nouvelle-Zélande : essai d’une application pour détecter le virus avant les symptômes

L'application, appelée "elarm", se connecte aux montres connectées ou aux appareils mobiles qui mesurent les performances sportives et utilise l'intelligence artificielle pour...

Retour sur une année de Covid en Polynésie

L’année dernière à la même période, la Polynésie était confinée. Un mauvais souvenir marquant le début d’une crise sanitaire et économique due à la Covid-19. Des premiers cas au compte-gouttes, puis la flambée, jusqu’au contrôle de l’épidémie depuis fin décembre, le Dr Henri-Pierre Mallet revient avec nous sur cette année difficile.