mardi 13 avril 2021
A VOIR

|

Les maîtres du feu des Australes

Publié le

À Raivavae, au lieu de faire du feu avec des allumettes, les anciens frottent encore de temps en temps deux bouts de bois. Selon eux, la tradition doit se perpétuer, malgré la facilité due au modernisme.

Publié le 01/03/2020 à 10:00 - Mise à jour le 01/03/2020 à 16:12
Lecture < 1 min.

À Raivavae, au lieu de faire du feu avec des allumettes, les anciens frottent encore de temps en temps deux bouts de bois. Selon eux, la tradition doit se perpétuer, malgré la facilité due au modernisme.


La famille Teipoarii regroupe une dizaine de maîtres du feu. Papa Mauna et papa Rootara qui ont plus de 80 ans aujourd’hui, continuent de transmettre ce savoir-faire aux habitants et aux touristes de passage. À leur époque, tout le monde faisait du feu de cette manière, car on se déplaçait souvent sur les motu, on ne restait pas au village. Il fallait donc pouvoir allumer le feu à tout moment pour pouvoir réchauffer la famille ou faire à manger.

Des concours étaient même organisés afin de designer le plus rapide des maîtres du feu lors des festivités en juillet. Aujourd’hui, ils se battent pour préserver cet héritage fragile du passé.

(Crédit photo : Tahiti Nui Télévision)

Savoir repérer le bon bois, avoir l’œil, respecter la bonne inclinaison lors du frottement, appliquer la bonne pression et accélérer au bon moment etc. Il y a mille et une choses à maîtriser afin de pouvoir produire ce miracle, qu’une poignée d’hommes seulement sur le fenua peut encore réaliser…

infos coronavirus