lundi 26 octobre 2020
A VOIR

|

Le virtuose de la guitare flamenca Raphaël Faÿs en Polynésie

Publié le

L’artiste accompagné de ses deux musiciens jouera vendredi soir des morceaux de musiques espagnoles sur la scène de l'Intercontinental. L’Andalousie au bout des doigts pour un voyage musical. De quoi ravir les amateurs de jazz, classique et flamenco.

Publié le 13/10/2020 à 16:13 - Mise à jour le 14/10/2020 à 9:20
Lecture < 1 min.

L’artiste accompagné de ses deux musiciens jouera vendredi soir des morceaux de musiques espagnoles sur la scène de l'Intercontinental. L’Andalousie au bout des doigts pour un voyage musical. De quoi ravir les amateurs de jazz, classique et flamenco.

Des notes qui feront voyager de Paris à Séville… Le guitariste Raphaël Faÿs joue pour la première fois en Polynésie. Virtuose de la guitare flamenca, l’artiste s’est formé très jeune au coté de son père. Avec une guitare entre les mains, il  appris au fil du temps à maitriser le swing, le jazz ; le style de Django Reinhart, puis le classique.

En 1987, il entend jouer Paco de Lucia. Depuis, le Flamenco n’a plus quitté son répertoire. La musique andalouse lui permet d’élargir son style, jusqu’à créer sa propre technique.

« La musique c’est fait pour voyager et c’est fait pour se transmettre. La musique n’a pas de frontière et je pense que c’est très important que les gens à Tahiti découvrent cette musique véritablement avec quelqu’un. Moi j’ai beaucoup oeuvré pour faire tout ce que je fais avec une guitare et je suis très heureux d’être ici pour le partager avec les gens. »

Accompagné de ses deux musiciens, Raphaël Faÿs jouera également aux côtés d’artistes locaux comme Michel Poroi Florent Atem et Daniel Benoit pour partager son univers musical mêlé de notes tziganes et espagnoles…

Accueil musical de Raphaël Faÿs José Palomo et Claude Mouton à Tahiti Faa'a ce Dimanche 11 octobre 2020 5h. Sur la chanson des Révoltés de la Bounty "Haere mai na ta'u here". Bienvenue à Raphaël José et Claude.

Posted by Jean-Christophe Matahuira Bouissou on Sunday, October 11, 2020

infos coronavirus

La pollution atmosphérique pourrait augmenter la mortalité par Covid-19 de 15%

Une exposition à long terme à la pollution de l'air ambiant pourrait entraîner un risque accru de mourir du Covid-19, d'environ 15% en moyenne dans le monde, selon une étude internationale publiée mardi.

Covid-19 : Les communes des îles du Vent, relais de lutte face à l’épidémie

Ce matin, à la présidence, les représentants communaux étaient conviés à participer à un séminaire d’information. Les échanges ont porté sur le contexte sanitaire actuel et les outils disponibles pour les élus.