jeudi 24 juin 2021
A VOIR

|

Le temple Kanti célèbre le Nouvel An chinois

Publié le

Publié le 09/02/2019 à 16:24 - Mise à jour le 09/02/2019 à 16:24
Lecture 2 minutes

C’est une tradition de longue date : la calligraphie des vœux est l’une des activités les plus importantes du jour de l’An chinois. Inscrit sur du papier rouge par Angela Mayer, professeur de Mandarin au collège Anne-Marie Javouhey, chaque vœu exprime une pensée positive.

“La calligraphie a toujours eu du succès car les gens viennent pour demander des messages de bonheur, de prospérité, d’harmonie, de bonne santé” explique Marita Liu Sing, présidente de l’association philanthropique.

Outre l’écriture chinoise, l’association philanthropique proposait également de l’initiation au mah-jong et au souan-pan, le fameux boulier chinois qui sert de calculatrice depuis des millénaires.

Mais ce ne serait pas un vrai jour de l’An chinois sans les spécialités culinaires. Comme à chaque Nouvel An chinois, les femmes de l’association Vahine Porinesia ne manquent d’imagination. L’année dernière, le thé était à l’honneur, et cette année, elles ont proposé un dessert salé à base de taro, de saucisses chinoises et d’épices.

“Nous avons choisi le taro car c’est une plante qui fait beaucoup de rejets et donc plein de petits bébés taro ! Alors pour les Chinois, cela apporte aussi beaucoup de bébés, du bonheur, la richesse et de la prospérité. Tous les plats chinois ont une signification” nous dit Oriane Fong, de l’association Vahine Porinesia 

Pour des saveurs un peu plus sucrées, étaient proposés à la vente dans des petits pots, des biscuits salés et sucrés vegan à base de produits du fenua : taro, ananas, petits pois…

C’est tout autour du grand chapiteau que s’est étalée la richesse culturelle de la communauté chinoise. Une journée rythmée par les chants et danses. Prochain rendez-vous : le défilé des lanternes le samedi 16 février.

Retrouvez ICI   le programme complet des festivités à Tahiti. 

Rédaction web avec Mata Ihorai et Brandy Tevero 

infos coronavirus