mardi 1 décembre 2020
A VOIR

|

Le Salon du livre se tiendra sur Internet

Publié le

La 20e édition du Salon du livre se tiendra bien du 12 au 15 novembre, mais pas à la Maison de la culture. L'événement bascule en 100% numérique pour que vous puissiez y accéder de chez vous.

Publié le 26/10/2020 à 14:34 - Mise à jour le 10/11/2020 à 14:07
Lecture < 1 min.

La 20e édition du Salon du livre se tiendra bien du 12 au 15 novembre, mais pas à la Maison de la culture. L'événement bascule en 100% numérique pour que vous puissiez y accéder de chez vous.

La Covid-19 n’aura pas eu raison du Salon du livre. L’événement est maintenu du 12 au 15 novembre, mais sur Internet.

Pendant les 4 jours du salon, sur la page Facebook Lire en Polynésie et sur le site www.lireenpolynesie.fr, les éditeurs et auteurs polynésiens et tous les e-invités répondront présents en Zoom, en live ou en replay.

De Polynésie, de métropole, d’Australie, du Brésil, de Samoa, de Nouvelle-Zélande et de Nouvelle-
Calédonie ou de Los Angeles, les invités seront mobilisés pour que perdurent ces moments d’échanges
et de partage avec le public, qui font le caractère si particulier et la richesse de Lire en Polynésie.

Tous connectés, tout sera possible, ou presque : écouter, voir, poser des questions, donner son avis,
assister à une animation, visionner des vidéos, mélanger le live et le replays et même participer à la
création de contenus.

Ceux qui profitent traditionnellement du salon pour garnir leur bibliothèque auront à disposition,
pendant ces 4 jours, un système de vente en ligne, avec possibilité de livraison à domicile ou de récupérer en drive à la Maison de la culture.

Ainsi le Salon du livre va fêter ses 20 ans avec cette formule innovante qui s’adapte aux contraintes actuelles.

infos coronavirus

À partir du 15 décembre, retour à la normale pour les voyages France – Polynésie

Les Français retrouveront avec la levée du confinement la liberté de circulation à partir du 15 décembre, a affirmé mardi le ministre délégué aux Transports Jean-Baptiste Djebbari, expliquant qu'il n'y avait "aucun problème à réserver" un billet d'avion pour les outremers.