vendredi 30 septembre 2022
A VOIR

|

Le Président et le ministre de la Culture rendent visite aux artisans traditionnels

Publié le

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, accompagné du ministre de la Culture en charge de l’Artisanat traditionnel, Heremoana Maamaatuaiahutapu, a rendu visite aux artisans traditionnels ce jeudi 11 août.

Publié le 12/08/2022 à 10:39 - Mise à jour le 12/08/2022 à 10:39
Lecture 3 minutes

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, accompagné du ministre de la Culture en charge de l’Artisanat traditionnel, Heremoana Maamaatuaiahutapu, a rendu visite aux artisans traditionnels ce jeudi 11 août.

La visite a débuté à Pirae, à l’atelier Prokop. Son créateur, Woita Prokop, a présenté ses employés et expliqué son approche de l’artisanat traditionnel, en mettant l’accent sur la formation et l’accueil de personnes en situation sociale parfois difficile. L’entreprise, qui a été créée il y a plus de 30 ans, compte aujourd’hui 18 employés qui ont pu exprimer leur amour de leur travail.

Très intéressés, le président du Pays et le ministre ont échangé avec Woita Pokop, membre de la commission consultative de l’Artisanat traditionnel, sur les grandes problématiques du secteur et de son entreprise : l’approvisionnement en nacres de taille correcte, l’aide aux entreprises, ou encore les projets de développement.

Après une visite de la boutique et des différents espaces de travail, le président et le ministre se sont dirigés vers le marché de Papeete. Accueillis par la directrice du marché, Vaihere Tehei, et Jules Ienfa, neuvième adjoint au maire de Papeete, tous deux sont allés à la rencontre des exposants, qui étaient nombreux à vouloir saluer le Président du Pays et lui présenter leur travail.

Edouard Fritch s’est plus particulièrement attardé sur les stands de Tehina Manutahi (Arikinui création), spécialisée dans le travail des coquillages, Anaïs Lissant (Anaïs création), dont les bijoux sont travaillés essentiellement sur une base en fibre de coco tressée, et Timeri Pollock (Vahine Chic), connue pour ses paniers mêlant tradition et modernité.

La visite s’est poursuivie à l’étage du marché avec Moeani Bernière (Mikimiki black pearl), aux créations originales en coquillage et nacre, Hiro Owen (Te Tavake créations) qui a présenté son travail d’exception sur la nacre, avant de s’achever chez Fauura Bouteau (Fauura création), grande dame de l’Artisanat traditionnel, décorée à plusieurs reprises, présidente de l’association Artisanat d’art et membre de la commission consultative de l’Artisanat traditionnel.

infos coronavirus