Le « Portrait d’Omai » racheté par la National Portrait Gallery pour 6,7 milliards de francs

Publié le

Le célèbre tableau "Portrait of Mai (Omai)" du peintre britannique Joshua Reynolds, ayant jusqu'ici toujours appartenu à des propriétaires privés, a été acquis pour 6,7 milliards de Fcfp par plusieurs institutions, dont la National Portrait Gallery, a annoncé cette dernière mardi.

Publié le 25/04/2023 à 10:11 - Mise à jour le 25/04/2023 à 10:22

Le célèbre tableau "Portrait of Mai (Omai)" du peintre britannique Joshua Reynolds, ayant jusqu'ici toujours appartenu à des propriétaires privés, a été acquis pour 6,7 milliards de Fcfp par plusieurs institutions, dont la National Portrait Gallery, a annoncé cette dernière mardi.

L’acquisition de cette oeuvre a mobilisé le musée public londonien, qui a réuni 3 milliards de Fcfp, et d’autres institutions culturelles comme le National Heritage Memorial Fund, le Art Fund et le Getty museum aux États-Unis.

Le tableau, qui représente à échelle réelle le jeune polynésien nommé Mai (ou Omai), pieds nus et portant un turban et un vêtement d’inspiration orientale blancs, est considéré comme l’une des œuvres majeures de Joshua Reynolds, dont le 300e anniversaire de la naissance est célébré cette année. Né à Raiatea vers 1751, il avait voyagé jusqu’en Angleterre en 1774 avec l’explorateur James Cook, et avait fait sensation.

Il avait passé trois années à Londres, où il avait rencontré le roi George III, qui l’avait invité à la grandiose cérémonie d’ouverture de la session du parlement, et participé à des soirées littéraires. Il était finalement rentré chez lui en 1777.

Le portrait, considéré comme l’archétype du « noble sauvage » dans le Royaume-Uni du XVIIe siècle, était la pièce maîtresse de la « Chambre Reynolds » située dans le château Howard, appartenant à la famille des comtes de Carlisle depuis les années 1790. En 2001, la toile avait été achetée près de 2 milliards de Fcfp aux enchères par un marchand d’art londonien.

« Portrait of Mai (Omai) » sera montré au public à partir du 22 juin à l’occasion de la réouverture de la National Portrait Gallery, à l’issue de trois ans de travaux. L’oeuvre sera également exposée périodiquement aux États-Unis à partir de 2026, ont indiqué la NPG et le Getty Museum dans un communiqué commun.

Le directeur de la NPG Nicholas Cullinan a estimé qu’il s’agissait « de loin de l’acquisition la plus importante » faite par le musée. Le gouvernement avait interdit que la toile ne quitte le Royaume-Uni, le ministère de la Culture estimant qu’elle était « inextricablement liée aux grands voyages d’exploration et de découvertes » du pays.

Des historiens britanniques avait défendu l’idée qu’acquérir « Portrait of Mai (Omai) » pourrait aider le Royaume-Uni « à étudier son passé et comprendre qui nous sommes en tant que nation« .

Dernières news