A VOIR

|

Le Nouvel an chinois célébré à la présidence

Publié le

Les festivités du Nouvel an chinois 2023 ouvrant l’année du lièvre d’eau ont été célébrées à la présidence dimanche après-midi. Le président Edouard Fritch, en présence du vice-président et du gouvernement a accueilli dans les jardins de la présidence, le haut-commissaire Éric Spitz et son épouse, le Consul général de Chine en Polynésie, Lixiao Tian, le président du Sinitong, Timi Wong Yut, et les présidents des différentes associations culturelles chinoises de u fenua.

Publié le 23/01/2023 à 10:18 - Mise à jour le 23/01/2023 à 10:20
Lecture 4 minutes

Les festivités du Nouvel an chinois 2023 ouvrant l’année du lièvre d’eau ont été célébrées à la présidence dimanche après-midi. Le président Edouard Fritch, en présence du vice-président et du gouvernement a accueilli dans les jardins de la présidence, le haut-commissaire Éric Spitz et son épouse, le Consul général de Chine en Polynésie, Lixiao Tian, le président du Sinitong, Timi Wong Yut, et les présidents des différentes associations culturelles chinoises de u fenua.

Une cérémonie haute en couleurs avait lieu ce dimanche dans des jardins décorés pour l’occasion par les services de la présidence : pétards à foison pour chasser les mauvais esprits à la porte de cette nouvelle année, danses des lions, chants interprétés par les chorales des associations culturelles, et l’interprétation de l’année du lapin par l’oracle du temple Kanti, Richard Chenoux : “Une année du lapin qui sera aussi douce que le velours de sa peau”.

Dans son allocution de bienvenue, Edouard Fritch s’est réjoui de cette perspective prophétique après une année 2022 et 2021 marquée par la pandémie : “J’ai été ravi de lire que cette année sera favorable à la résolution des problèmes et d’un retour à la normale. Nous avons tous besoin d’un retour au calme et à la sérénité, et à la raison, pour nous les décideurs de ce pays. (…) J’ai lu aussi que cette année sera favorable à la prospérité et à la paix. En d’autres termes, l’espoir renaît cette année” a-t-il indiqué.

Le président du Pays a également rappelé la vitalité de la communauté chinoise du fenua et de sa dizaine d’associations, qui témoignent de son dynamisme et de son engagement social, culturel et sportif, certaines ayant déjà dépassé un siècle de longévité : “Dans les statuts de vos associations, j’ai relevé que les mots bienfaisance, culture, progrès, solidarité, Polynésie harmonieuse, entraide sont communément cités. À cet égard, je ne peux que vous féliciter et vous remercier d’avoir sincèrement appliqué, durant toutes ces années, les principes et les valeurs cités” a déclaré Edouard Fritch à l’adresse des responsables et des représentants des associations chinoises.

Le président de la Polynésie française, Édouard Fritch, accompagné du haut-commissaire Éric Spitz, du consul général de Chine en Polynésie française, Lixiao Tian ainsi que tous les présidents d’associations culturelles chinoises de Polynésie. (Crédit photo : présidence de la Polynésie française)

Le président a également tenu à remercier le haut-commissaire, présent avec son épouse pour partager de moment de fête et de joie : “Sa présence témoigne de la grandeur démocratique de la République française qui accepte la diversité culturelle. C’est une chance pour nous tous” a souligné Edouard Fritch. Pour conclure, il a rappelé que cette nouvelle année du lièvre nous appelle au renouveau. Elle nous appelle à laisser nos mauvaises pensées, nos rancœurs de 2022 derrière nous afin d’entrer dans la nouvelle année dans la paix et l’harmonie.