dimanche 27 septembre 2020
A VOIR

|

Le Magic Circus of Samoa est à Tahiti

Publié le

Publié le 02/02/2019 à 16:15 - Mise à jour le 02/02/2019 à 16:15
Lecture 1 min.

Le Magic Circus of Samoa, c’est avant tout une famille qui sillonne l’océan Pacifique pour divertir les petits et les grands avec des numéros à la fois drôles, beaux et effrayants. Et cette année avec le retour du globe de la mort.
 
« Tous les numéros sont inédits, explique Bruno Loyale, le propriétaire et animateur du cirque. Il y a des choses que vous n’avez jamais vu ici, à Tahiti. Il y a 6 ans, lors de notre dernier séjour, il n’y avait pas le globe de la mort. Cette fois, nous avons un numéro incroyable. Habituellement, on voit des hommes effectuer ce numéro, mais là ce sera une femme, Yudy. Elle est la reine du globe de la mort, la reine de la terreur et du danger. C’est elle qui réalisera l’acrobatie la plus dangereuse. »
 
Il y a 6 ans, le cirque de Samoa avait rencontré quelques petits soucis de conformité de leur matériel. Ces problèmes sont désormais réglés avec un nouveau chapiteau tout droit venu d’Italie.
 
Son dédouanement a été plus lent que prévu, ce qui a retardé son installation et qui pourrait également retarder l’ouverture au public.  Car il faudra ensuite attendre l’inspection de la commission de sécurité de la commune de Punaauia.
 
L’ouverture prévue le 7 février pourrait ainsi être décalée de quelques jours. Mais Bruno Loyal, lui, est déjà prêt pour amuser la population de Tahiti.
 

Rédaction web avec Sam Teinaore

infos coronavirus

Témoignage : elle raconte comment elle a vécu la covid-19

Heureusement, tous les malades de la Covid ne développent pas de forme grave, comme en témoigne Me Brigitte Gaultier. Cette avocate au barreau de Papeete vient juste de reprendre son activité après plusieurs jours d’arrêt contraints et forcés. La sexagénaire a en effet contracté le virus après un rendez-vous avec l’un de ses clients. Durant 5 jours, elle a ressenti courbatures et grande fatigue, mais n’a jamais craint pour sa vie.

Le Pays accorde un prêt de 9,6 milliards de Fcfp à la CPS

Le président de la Polynésie française, Edouard Fritch, et le directeur de la Caisse de Prévoyance Sociale (CPS) par intérim, Vincent Dupont, ont signé, vendredi, une convention relative au prêt de trésorerie de 9,6 milliards de Fcfp, accordé par le Pays au profit de la CPS.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Mahina à la recherche de nouveaux points de captage...

Rencontre cet après-midi entre le maire et les deux sociétés qui ont remporté l’appel d’offres pour construire une galerie drainante au fond de la vallée de la Tuauru à Mahina.

Les mesures de précaution renforcées dans les maisons de...

Aux maisons d'accueil médicalisées "Les Orchidées" à Pirae et Papeete, certains matahiapo sont plus vulnérables que d’autres, notamment les malades d’Alzheimer. Pour préserver ces personnes âgées dans le contexte sanitaire actuel, le personnel tente au mieux de maintenir le lien social malgré la limitation des visites.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV