dimanche 25 octobre 2020
A VOIR

|

Le kaaku, délice des Marquises, se déguste aussi à Tikehau

Publié le

Le kaaku est une recette marquisienne à base de uru, le fruit de l'arbre à pain, pillé puis mélangé à de l'eau de coco. C’est un plat très apprécié dans l'archipel des Marquises, mais aussi à plus de 1300 km de là… A Tikehau, aux Tuamotu. Le kaaku est préparé par toutes les familles, il semble même être devenu un plat typique de l'atoll.

Publié le 09/10/2019 à 11:56 - Mise à jour le 09/10/2019 à 11:58
Lecture < 1 min.

Le kaaku est une recette marquisienne à base de uru, le fruit de l'arbre à pain, pillé puis mélangé à de l'eau de coco. C’est un plat très apprécié dans l'archipel des Marquises, mais aussi à plus de 1300 km de là… A Tikehau, aux Tuamotu. Le kaaku est préparé par toutes les familles, il semble même être devenu un plat typique de l'atoll.

Le kaaku se prépare avec le fruit de l’arbre à pain. Contrairement à la grande majorité des atolls des Tuamotu, à Tikehau, le uru est présent partout dans le village. C’est pour cette raison, explique Jean-Louis Depierre, propriétaire de pension, qu’en pleine saison, toutes les familles de l’île préparent le kaaku, un plat marquisien : « Tikehau a été envahi par les uru, kava, pistache, mangues, citrons, bananiers… On peut vivre avec ce qu’on a. C’est pour ça que je fais le kaaku. Dans ma famille, on mange beaucoup le kaaku pendant la saison uru. »

Entre septembre et mars, il est habituel de voir du poisson et du uru, griller sur les barbecues de Tikehau. La recette, selon Jean-Louis a un peu évolué, après avoir refroidi le uru à l’eau de mer, la préparation commence. « La plupart des familles mangent le kaaku, la préparation marquisienne. Il faut broyer avec un bois, très polynésien, et avec de l’eau sucrée et après le lait de coco. C’est comme un dessert. Avec le poisson grillé à côté, le pain grillé à côté. »

La saison du uru vient de débuter. A Tikehau, le Kaaku sera sur toutes les tables pendant plusieurs mois.

infos coronavirus