vendredi 18 juin 2021
A VOIR

|

Le Heiva des écoles a démarré

Publié le

Publié le 25/05/2016 à 9:33 - Mise à jour le 25/05/2016 à 9:33
Lecture 3 minutes

 

PROGRAMME DES SOIREES :

  

Grand Théâtre (Toutes les soirées commencent à 18h) 

Jeudi 26 mai – Tupuna ‘ukulele, Ori Tuahiti, Nivai, Korihaga Manea, A Ori Mai 

Vendredi 27 mai – Ecole Vaheana, Orirau, Heikohei, Ecole de danse Tahitienne Heiva, Teikohai, Raihoa Here 

Samedi 28 mai – Monoihere, Hula vahine, Turereura, Manahotu, Nonahere, Tamarii Pinai 

Aire de spectacle de To’ata (Toutes les soirées commencent à 18h) 

 Jeudi 02 juin – Tamariki Poerani (enfants), Ori Hei, Ori Tahiti Ora, GS Urarii Manu/Manu 

Vendredi 03 juin – Aratoa, Ecole Heiragi, Rainearii, Tamariki Poerani (adultes) 

 Samedi 04 juin – Heihere, Hei ‘ori, Maruata Nui e, Moeata, Tupuna ukulele 
 

 

PRATIQUE
 
Tarifs :
Grand Théâtre – 25 au 28 mai : tarif unique 1 500 Fcfp / gratuit pour les – 2 ans sur demande d’un billet « bébé »
Aire de spectacle de To’ata – 02 au 04 juin : 500 Fcfp, 1 000 Fcfp et 1 500 Fcfp / gratuit pour les – 2 ans sur demande d’un billet « bébé »
 
Vente des billets SUR PLACE et en LIGNE UNIQUEMENT sur www.maisondelaculture.pf :
Carte bancaire à partir de 3 000 Fcfp
A la caisse à partir du mardi 03 mai
Du lundi au jeudi – de 9h à 18h
Vendredi – de 9h à 17h
Sur place 1h00 avant les soirées au Grand Théâtre et 1h30 avant les spectacles à To’ata. 
 
Attention ! En raison de l’ouverture de la billetterie du Heiva i Tahiti 2016, les billets du Heiva des écoles et du Gala du Conservatoire ne seront pas en vente le 1er, 2 et 3 juin.
Renseignements 40 544 544 – www.heiva.pf
 

 

 

infos coronavirus

Covid-19 : une aide pour les entreprises qui ont été contraintes de restreindre leur activité

Dans son compte-rendu, le conseil des ministres annonce une "aide financière exceptionnelle" de prise en charge de la patente des entreprises et sociétés ayant fait l'objet d'une interdiction d'accueil du public ou d’une interdiction ou d’une restriction d’activité en raison de la crise sanitaire de la Covid-19.