mercredi 21 octobre 2020
A VOIR

|

La Sacem Polynésie offre des instruments traditionnels aux établissements scolaires

Publié le

La société des auteurs compositeurs (SACEM) a offert ce matin un kit d’instruments traditionnels au collège de Hitia’a o te Ra et au CJA de Fare ute. Une opération bien accueillie par ses bénéficiaires.

Publié le 29/09/2020 à 15:07 - Mise à jour le 29/09/2020 à 15:20
Lecture 2 minutes

La société des auteurs compositeurs (SACEM) a offert ce matin un kit d’instruments traditionnels au collège de Hitia’a o te Ra et au CJA de Fare ute. Une opération bien accueillie par ses bénéficiaires.

Remplacer la flûte par des to’ere. C’est ce qui a motivé cette action créée spécialement pour la Polynésie. « C’était un petit peu compliqué au début parce qu’elle ne fait pas partie des types d’actions culturelles que proposent la Sacem et la Sacem Polynésie, donc il a fallu monter ce projet qui était un peu différent, les convaincre en disant que nous avons besoin de faire cette opération. Et on nous a dit que si vous estimez que pour la Polynésie c’est une bonne opération, on vous fait confiance, allez-y » Virginie Bruant, directrice générale de la Sacem Polynésie.

C’est ainsi que deux établissements scolaires ont reçu aujourd’hui une panoplie de to’ere, faatete, tari parau et pahu tupai fabriqués par des artisans locaux.

Pour le CJA de Fare Ute, ce cadeau est une aubaine. Le centre a en effet lancé cette année un atelier percussions, ‘orero et chants traditionnels qui s’inscrit dans le projet éducatif local de la ville de Papeete. « Il a commencé hier et c’est une belle activité que les ados du CJA aiment. Et la finalité au niveau des percussions, ‘orero et chants traditionnels, ils vont certainement ouvrir le spectacle du mois de décembre de l’école Taimoana » déclare Heifara Lantereis, directeur du CJA de Papeete.

C’est tout le bien que leur souhaitent les artistes à l’origine de cette action. Ils espèrent même davantage pour la jeunesse du fenua. « Par ce geste-là, on veut éveiller ces futurs créateurs. Ils sont l’avenir de notre Polynésie. Et je vois en tous ces enfants des ambassadeurs qui vont s’exporter et qui vont amener cette culture et cette racine au plus loin » nous dit Raimana Bareille, président de la commission consultative de la Sacem Polynésie..

Cette opération représente un budget d’un million de Fcfp, et n’en est qu’à ses débuts. La Société des auteurs compositeurs compte bien équiper deux établissements scolaires chaque année, jusqu’à ce que le son de ces instruments chers à notre culture résonne dans nos cinq archipels.

infos coronavirus

Les programmes des vols internationaux d’octobre 2020 à mars 2021

Les compagnies aériennes internationales desservant la Polynésie française ont déposé, pour approbation, leurs programmes de vols pour la saison IATA Hiver 2020-2021, courant du 25 octobre 2020 au 27 mars 2021. Ces programmes de vols s’inscrivent dans le contexte de la pandémie mondiale de la Covid-19.

Covid-19 : quels protocoles sanitaires pour les infirmiers libéraux à Raiatea ?

Plusieurs corps de métiers sont directement exposés à la Covid-19. Parmi eux, les infirmiers libéraux. À Raiatea, ils sont cinq à exercer cette profession. Depuis le mois de mars, leurs visites à domicile sont soumises à un protocole très rigoureux, afin de les protéger, ainsi que leurs patients.