fbpx
dimanche 26 janvier 2020
A VOIR

|

La Polynésie française à l’honneur au festival Parcours des mondes

Publié le

Publié le 13/09/2017 à 8:33 - Mise à jour le 13/09/2017 à 8:33
Lecture 1 min.

Pierre Moos, directeur général de Parcours des mondes a accueilli chaleureusement la Déléguée de la Polynésie française à Paris, Caroline Tang, grâce à qui ce “focus Polynésie” a été rendu possible.
 
La projection du film Putahi Kotahitanga, présentée au FIFO a été très appréciée, tout comme la conférence sur l’histoire du musée de Tahiti par son ancienne directrice Theano Guillaume-Jaillet. 
 
De son côté, Michel Charleux, président de l’association Tapa, organise cette semaine, toujours en partenariat avec la Délégation de la Polynésie française, une exposition-vente d’une vingtaine de pièces de tapa destinées à célébrer la parution du livre Tapa. “De l’écorce à l’étoffe, art millénaire d’Océanie. De l’Asie du sud-est à la Polynésie française”. Cet ouvrage a été offert à Caroline Tang, mercredi, lors du vernissage.
 
Le livre coédité par l’association Tapa et Somogy, regroupe les articles inédits d’une soixantaine d’auteurs internationaux. Outre les conférences et les démonstrations de battage d’écorces qui se sont déroulées en présence de Mareva Gilmore, artisane marquisienne venue de Fatu Hiva.
 
Dans l’esprit de Michel Charleux, l’ouvrage Tapa et l’Evénement Tapa s’inscrivent dans la continuité du festival du tapa dont il a été le commissaire général en novembre 2014 à Tahiti.
 
Ces différentes actions sont une étape vers la labellisation des tapas d’Océanie par l’Unesco au titre du patrimoine culturel immatériel. L’exposition tapa se tient  jusqu’au 17 décembre au Crous, 12 rue de l’abbaye, à Paris.

 

Rédaction Web avec communiqué

L’audiovisuel, un secteur qui séduit les jeunes

Ils sont graphistes, cadreurs, réalisateurs ou beatmakers. Avec la généralisation des smartphones et du numérique, les métiers de l’audiovisuel attirent de plus en plus de jeunes. Faute d’école spécialisée au fenua, ils sont nombreux à se former sur le tas. Comment font-ils pour s’en sortir et se faire une place sur un marché restreint ? Eléments de réponse.

Le paiement sans contact bientôt généralisé en Polynésie

Jusqu’à aujourd’hui, seule la Banque de Tahiti avait équipé son parc du système de paiement sans contact. D’ici la fin de l’année, l’ensemble des Polynésiens y auront accès. Les techniciens de l’OSB font le tour des commerçants pour installer cette nouvelle fonction. Une opération de grande ampleur puisque le reste du parc compte près de 2 700 terminaux de paiement électronique.

L’inlassable hausse des cotisations sociales

Les nouvelles hausses des cotisations sociales sont effectives depuis le 1er janvier. Adoptées en conseil des ministres le 13 décembre, elles visent la tranche A de la retraite et l’assurance maladie. Des augmentations "nécessaires", juge le gouvernement, malgré les réticences des partenaires sociaux.

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]

les articles de la semaine

Arue : des travaux dérangent les élèves de...

Coup de gueule, vendredi matin, des parents d’élèves de l’école maternelle Tamahana. Les nuisances sonores du chantier de l’hypermarché Carrefour affectent le quotidien des enseignants et des élèves depuis la rentrée de janvier. Une réunion organisée par l’association des parents d’élèves a eu lieu ce vendredi matin en présence du maire et du directeur du groupe Carrefour. Ils s’engagent à installer la climatisation et des panneaux photovoltaïques au sein de l’établissement comme ils l’avaient promis avant les travaux.

Tuamotu : évacuation de l’équipage du Tuamana à Nengo...

Dans la nuit du 20 au 21 janvier, alerté par le déclenchement de la balise de détresse, le JRCC a demandé l’engagement du Dauphin de la marine nationale pour procéder à l’évacuation des six membres d’équipage du navire de pêche Tuamana qui s’était échoué sur l’atoll de Nengo Nengo dans les Tuamotu.

Moorea commémore l’arrivée du Bounty

Le Bounty Day a été célébré le 23 janvier à Moorea sur le terrain de Douglas Pearson. Ce guide touristique bien connu du fenua a aménagé dans son jardin une réplique à ciel ouvert du navire échoué afin de commémorer la fuite des 9 mutins du Bounty avec 20 Tahitiens à leurs côtés, avant de se retrouver isolés sur l’île de Pitcairn.

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV

X