lundi 25 octobre 2021
A VOIR

|

La Polynésie française à l’honneur au festival Parcours des mondes

Publié le

Publié le 13/09/2017 à 8:33 - Mise à jour le 13/09/2017 à 8:33
Lecture 1 min.

Pierre Moos, directeur général de Parcours des mondes a accueilli chaleureusement la Déléguée de la Polynésie française à Paris, Caroline Tang, grâce à qui ce “focus Polynésie” a été rendu possible.
 
La projection du film Putahi Kotahitanga, présentée au FIFO a été très appréciée, tout comme la conférence sur l’histoire du musée de Tahiti par son ancienne directrice Theano Guillaume-Jaillet. 
 
De son côté, Michel Charleux, président de l’association Tapa, organise cette semaine, toujours en partenariat avec la Délégation de la Polynésie française, une exposition-vente d’une vingtaine de pièces de tapa destinées à célébrer la parution du livre Tapa. “De l’écorce à l’étoffe, art millénaire d’Océanie. De l’Asie du sud-est à la Polynésie française”. Cet ouvrage a été offert à Caroline Tang, mercredi, lors du vernissage.
 
Le livre coédité par l’association Tapa et Somogy, regroupe les articles inédits d’une soixantaine d’auteurs internationaux. Outre les conférences et les démonstrations de battage d’écorces qui se sont déroulées en présence de Mareva Gilmore, artisane marquisienne venue de Fatu Hiva.
 
Dans l’esprit de Michel Charleux, l’ouvrage Tapa et l’Evénement Tapa s’inscrivent dans la continuité du festival du tapa dont il a été le commissaire général en novembre 2014 à Tahiti.
 
Ces différentes actions sont une étape vers la labellisation des tapas d’Océanie par l’Unesco au titre du patrimoine culturel immatériel. L’exposition tapa se tient  jusqu’au 17 décembre au Crous, 12 rue de l’abbaye, à Paris.

 

Rédaction Web avec communiqué

Rédigé par

infos coronavirus