dimanche 20 septembre 2020
A VOIR

|

La « Danse des costumes » au Musée de Tahiti et des îles touche à sa fin

Publié le

Publié le 11/01/2019 à 13:40 - Mise à jour le 11/01/2019 à 13:40
Lecture 3 minutes

Depuis le 26 juin 2018, le musée de Tahiti et des îles vous embarque pour un voyage coloré au fil des années, au fil des costumes. 87 pièces sont exposées jusqu’à demain. Une collection majoritairement constituée grâce aux dons des troupes de danses. « Dans le règlement du Heiva, le groupe qui a gagné le grand prix du costume a obligation de remettre ce prix à la Maison de la culture qui le transmet ensuite au Musée de Tahiti. Nous avons également des costumes que Manouche Lehartel -la commissaire de l’exposition-, a demandé à certains groupes de nous les céder. Il y a aussi beaucoup de dons volontaires, surtout concernant notre collection historique » explique Miriama Bono, la directrice du musée. Les plus anciens costumes ont été légués par des collectionneurs privés ou leurs enfants : « Ils savent que l’on va les conserver dans des bonnes conditions, et ils savent que l’exposition est récurrente et qu’ils pourront revoir leurs costumes entourés d’autres costumes ».

>>> Lire aussi : Le musée de Tahiti et des îles déménage ses objets, petits et grands

Les dons permettant donc de sauver ces objets fragiles du patrimoine : « La fragilité des costumes est due à la diversité des matériaux puisqu’il y a du végétal, des graines, des plumes… qui se conservent dans des conditions différentes. En général, le costume est fait pour durer pendant la période du Heiva et pas forcément sur du long terme. Pour certains costumes, il y a des contraintes particulières, on ne peut pas les conserver à plat par exemple, mais sur des mannequins, et cela demande forcément plus de place pour les stocker » poursuit Miriama. « C’est le témoignage d’une culture vivante et de la créativité polynésienne » conclut-elle.

Sous les projecteurs, les costumes primés aux concours de chants et danses traditionnels du Heiva depuis 1993 brilleront encore jusqu’à dimanche. La finesse de leur conception, le mélange des couleurs et des matériaux sont le fruit du savoir-faire des artisans. Tapa, perles, fibres ou encore coquillages, ces costumes confectionnés le temps d’un Heiva, ont trouvé ici leur sanctuaire.

>>> Voir aussi : Vidéo – Miss France 2019 : dans les coulisses de la réalisation du costume de Miss Tahiti

« C’est un plaisir de reconnaître les costumes des danseuses de mon école que je vois tous les jours. C’est vraiment beau de voir toutes ces couleurs et tout ce talent qu’il y a dans ces costumes » confie Marlène, une danseuse amatrice à Tamariki Poerani, venue voir l’exposition.

Suite à cette troisième édition de la danse des costumes, le musée entrera dans sa nouvelle ère. Fin mars, la salle accueillera certaines pièces des collections de la salle permanente , en rénovation.

D’ici là, il vous reste jusqu’à dimanche pour vous replonger dans l’ambiance du Heiva et vous laisser bercer par la danse des costumes.
 

Rédaction web avec Thomas Chabrol

PRATIQUE
 
Ouvert jusqu’à dimanche de 9h à 17h.
Entrée libre pour les étudiants et les moins de 18 ans.
Plein tarif : 800 FCFP /pers. pour l’exposition, 1000 FCFP /pers. pour l’entrée all access (Salle d’exposition temporaire/Collections du MTI).
Tarifs groupe (à partir de 10 pers.) : 700 FCFP /pers. et 900 FCFP/pers. pour l’entrée all access.

Plus d’informations sur www.museetahiti.pf

 

infos coronavirus

Toute l’actualité de Polynésie française et d’ailleurs en direct et en continu.

Contactez le standard
Contactez la régie pub

NEWSLETTER

Recevez l'actualité de la Polynésie, les temps forts de vos programmes et les jeux dans votre boîte mail.

CONTACTEZ LA Rédaction

Tel : +689 40 47 36 15 / Fax : +689 40 47 36 09
Numéro d’urgence : +689 87 78 14 01
Email : [email protected]

TNTV dans les îles
Tel : +689 40 60 00 75 / Fax : +689 40 60 00 76
Email : [email protected] / [email protected]pf

les articles de la semaine

catégories populaires

Suivez-nous

Abonnez-vous à nos réseaux sociaux

Téléchargez l’application TNTV