jeudi 4 mars 2021
A VOIR

|

La commune de Pirae inaugure sa première « boîte à livres »

Publié le

Publié le 26/09/2018 à 13:39 - Mise à jour le 26/09/2018 à 13:39
Lecture 2 minutes

Fondées sur le principe de l’échange, du bien commun et de l’autogestion, les boîtes à livres se développent de plus en plus dans le monde. Ces petites bibliothèques installées dans les rues sont libres d’accès : chacun peut déposer et emprunter les livres qu’il souhaite gratuitement.

Séduite par le concept, la commune de Pirae a décidé d’inaugurer sa première boîte à livres dans le hall de la mairie. Les habitants de la commune peuvent désormais emprunter un livre et le rapporter lorsqu’ils auront fini de le lire. 

Ce projet « vise à promouvoir la lecture pour tous en mettant à disposition des administrés une « bibliobox », terme anglo-saxon qui désigne ce concept, pour y déposer ou se servir gratuitement en livres », explique Tatiana Hart, porteuse du projet « bibliobox », présenté lors du premier appel à projets du budget participatif de la ville.

Les livres déjà disponibles sont divers. Des personnes y ont déposé des albums pour enfants, des romans, des livres de jeunesse et des magazines divers. Un tri rapide est réalisé en amont parmi les livres déposés en carton à la mairie avant d’être placés sur les étagères organisées par public ciblé (enfant/jeunes/adultes).

Cette initiative permet également de donner une vie plus longue aux livres, et représente un geste citoyen et écologique pour recycler ses livres avant d’en acheter d’autres.
 

Rédaction web 

infos coronavirus

La quarantaine passe à 10 jours pour les arrivants en Polynésie

"De manière générale, face au virus ou un de ses variants, la majorité des contaminations à la covid-19 sont constatées entre le quatrième et le huitième jour", explique le conseil des ministres dans son compte-rendu