jeudi 22 avril 2021
A VOIR

|

Karine Ricard, un regard qui sublime la Polynésie sur la toile

Publié le

Artiste autodidacte, Karine Ricard présente une trentaine de ses œuvres à la galerie Anuanua, à Raiatea. Avant de quitter la Polynésie après seulement dix mois de séjour, elle a voulu rendre hommage à ses hôtes, posant sur la toile une vision éclatante du pays. Rencontre.

Publié le 14/06/2020 à 16:08 - Mise à jour le 15/06/2020 à 9:26
Lecture 2 minutes

Artiste autodidacte, Karine Ricard présente une trentaine de ses œuvres à la galerie Anuanua, à Raiatea. Avant de quitter la Polynésie après seulement dix mois de séjour, elle a voulu rendre hommage à ses hôtes, posant sur la toile une vision éclatante du pays. Rencontre.

C’est une explosion de couleurs vives qui accueillent les visiteurs. Des portraits de femmes aux teintes chatoyantes, ou des crustacés typiquement polynésiens qui grattent un instrument de musique : Karine Ricard pose sur la toile une vision éclatante de la Polynésie.

« C’est un endroit magnifique, où il fait bon vivre, et c’est difficile de trouver d’inspiration en Polynésie parce qu’elle est partout, et présente à tous les instants » commente l’artiste.

L’artiste travaille l’acrylique sur différents supports comme la tôle rouillée, le bois, les toiles de jute, ou le kere. De quoi donner un certain relief à ses œuvres. C’est que Karine ne lésine pas sur la matière. C’est d’ailleurs ce qui a inspiré le thème de cette exposition « l’art et la matière ».

« Sur tous mes tableaux il y a de la matière, je n’hésite pas à rajouter de la résine pour donner de la luminosité et du relief, il y a également des effets craquelés. Je varie aussi les supports » sourit l’artiste. Des œuvres résolument modernes, avec un style propre à l’artiste.

« Elle utilise des sujets qu’on a pas l’habitude de voir comme le tupa, le coco, les petits bernard-l’hermite » commente une visiteuse. Après seulement dix mois passés au Fenua, Karine rentre en Métropole. Cette exposition, c’est sa manière à elle de remercier la Polynésie. « Pour leur accueil, leur générosité, leur sincérité, il fallait que je le leur rende, et que je fasse quelque chose avant mon départ. » Ses œuvres sont à découvrir jusqu’au 20 juin à la galerie Anuanua, à Raiatea.

infos coronavirus